EN DIRECT EN DIRECT – Covid-19 : le spectre d'un reconfinement total plane sur le Royaume-Uni – LCI

Coronavirus en direct #coronavirus

EN DIRECT – Covid-19 : le spectre d’un reconfinement total plane sur le Royaume-Uni | LCI

CORONAVIRUS – La situation sanitaire reste « préoccupante » dans plusieurs régions, au point que le couvre-feu a été avancé à 18h dans 15 départements. Les espoirs se portent sur le vaccin pour enrayer la pandémie, mais la lenteur de la campagne suscite de vives critiques. Une réunion doit avoir lieu à ce sujet ce lundi à l’Élysée. Voici les dernières infos.

BORIS JOHNSON VA ANNONCER LUNDI SOIR DE NOUVELLES RESTRICTIONS 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson va s’exprimer lundi soir à la télévision pour annoncer de nouvelles restrictions en Angleterre face à l’envolée des cas de coronavirus, qui a suscité des appels à un strict confinement, selon Downing Street.

« Le Premier ministre est clair sur le fait que de nouvelles mesures doivent désormais être prises (…) Il va les annoncer ce soir », a indiqué son porte-parole. Son intervention est prévue à 20H00 locales.

« IL FAUT ACCÉLÉRER »

Sur les vaccinations, « il faut commencer par les gens âgés et les gens fragiles » déclare ce lundi soir sur LCI la présidente de la Haute Autorité de Santé. « Nous demandons aux personnages âgées de voir un médecin avant de se faire vacciner » ajoute-t-elle.


: ‘
wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’);
} else {
console.error(‘userAgent.js : userAgentAnalyzer is undefined’)
}
});

VACCIN

« On ne sait pas si ce vaccin protège de la contamination mais il protège des décès » déclare Dominique Le Guludec, Présidente de la Haute Autorité de la Santé, ce lundi soir sur LCI. 

DE LA DIFFICULTÉ À METTRE EN PLACE « UN SYSTÈME DE VACCINATION À LARGE ÉCHELLE » SELON FRANÇOIS BRICAIRE

La France à la traîne, comment expliquer une telle lenteur ? « Incontestablement, il y a des retards mais un retards dans un pays qui est compliqué » estime François Bricaire, infectiologue sur LCI. La France a, selon lui, « une population qui n’admet pas facilement les vaccins, à laquelle il faut tout expliquer et donner les éléments pour rassurer. En d’autres termes, dans un respect de l’éthique et de la loi,  on comprend bien qu’il est difficile et long de mettre en place un système de vaccination à large échelle », dit-il. « Au-delà des réflexions sur la vaccination, il faut maintenant agir et vacciner » ajoute-t-il.

MUSELIER FAIT UNE « CONFIANCE TOTALE » À CASTEX POUR « LA CAMPAGNE DE VACCINATION »

Le président LR des régions de France Renaud Muselier a exprimé lundi sa « confiance totale » envers le Premier ministre Jean Castex pour « accélérer et réussir » la campagne de vaccination, dont la lenteur de la mise en route est vivement critiquée.

« Pour ma part, j’ai une confiance totale envers le Premier ministre pour accélérer et réussir cette campagne de vaccination, et donc, nous lui tendons la main », a expliqué le président du Conseil régional de Provence Alpes-Côte d’Azur lors d’une conférence de presse.

Le président LR de la région Grand Est, Jean Rottner, avait évoqué lundi, plus tôt dans l’après-midi, « un scandale d’Etat » à propos de la lenteur de la mise en route de la vaccination anti-Covid en France, critiquant une « forme d’impréparation » et « d’irresponsabilité » du gouvernement.

PAS DE DÉCISION SUR LE VACCIN MODERNA LUNDI

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé qu’elle ne se prononcerait finalement pas lundi soir sur l’autorisation du vaccin Moderna contre le coronavirus, et ses discussions reprendront plus tard dans la semaine.

« Les discussions de l’EMA sur le vaccin Moderna contre le Covid-19 ne seront pas terminées ce soir. Elles continueront mercredi », a indiqué dans un communiqué en début de soirée le régulateur européen, basé à Amsterdam. 

LE ROYAUME-UNI FACE À L’URGENCE

Le ballet des ambulances est incessant devant les hôpitaux londoniens. Depuis l’arrivée d’une nouvelle souche de coronavirus encore plus contagieuse, la Grande-Bretagne ne parvient plus à enrayer les contaminations.


: ‘
wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’);
} else {
console.error(‘userAgent.js : userAgentAnalyzer is undefined’)
}
});

JUSTICE 

Un jeune homme de 22 ans a été mis en examen, ce lundi. Il lui est reproché, notamment, d’avoir mis en danger la vie d’autrui à l’occasion d’une soirée clandestine qui avait réuni 2.400 personnes à Lieuron lors de la Saint-Sylvestre.

Rave party du Nouvel An en Bretagne : un organisateur mis en examen

LE CONSEIL D’ETAT VALIDE L’ÉLARGISSEMENT DES FICHIERS DE RENSEIGNEMENT

La police et la gendarmerie pourront ficher les opinions politiques, appartenances syndicales et données de santé au nom de la sûreté de l’Etat, a confirmé lundi le Conseil d’Etat, rejetant les requêtes de syndicats qui dénonçaient la « dangerosité » de ces fichiers.

La plus haute juridiction administrative a considéré que les trois décrets contestés, qui élargissent les possibilités de fichage, ne portaient pas une atteinte disproportionnée à la liberté d’opinion, de conscience et de religion ou à la liberté syndicale.

CRISE SANITAIRE 

Les débuts de la campagne de vaccination en France font l’objet d’un déluge de critiques en raison de sa lenteur présumée. Pour autant, les critiques relatives à la stratégie retenue par les autorités dépassent largement nos frontières.

La France est-elle le seul pays où la stratégie de vaccination fait polémique ?

« SI VACCIN COVID » : COMMENT FONCTIONNE CE FICHIER DES PERSONNES VACCINÉES ?

Pour piloter la campagne de vaccination, le gouvernement a créé un fichier baptisé « Système d’information Vaccin Covid », entré en vigueur ce lundi. LCI répond à cinq questions sur ce dispositif.

« SI Vaccin Covid » : comment fonctionne ce fichier des personnes vaccinées ?

 4.022 NOUVEAUX CAS EN FRANCE CES DERNIÈRES 24 HEURES

En France, 4.022 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures, selon les autorités sanitaires. 24.962 personnes sont hospitalisées dont 2.657 en réanimation, ce qui fait respectivement 182 de plus et huit de moins que dimanche.

FÊTE SAUVAGE EN BRETAGNE : UN ORGANISATEUR MIS EN EXAMEN NOTAMMENT POUR MISE EN DANGER DE LA VIE D’AUTRUI

Ce lundi soir, le procureur de la République d’Ille-et-Vilaine, Philippe Astruc, a tenu une conférence de presse pour faire le point sur l’état des poursuites engagées après l’organisation d’une rave party à Lieuron, longue de 36 heures, à compter de jeudi soir. Il a annoncé la mise en examen de l’un des organisateurs de la rave party tenue ce week-end en Bretagne, notamment pour mis en danger de la vie d’autrui.

M. Astruc a précisé que cet homme, né en 1999, est sans antécédent judiciaire. Il a été mis en examen notamment pour organisation illicite de cette manifestation, mise en danger de la vie d’autrui ou encore tenue illicite d’un débit de boisson. Le procureur a requis un placement en détention. 

OPPOSITIONS 

Des députés LR déplorent le retard pris par la France en matière de vaccination et pointent du doigt un délai de rétractation qui serait accordé aux patients. Des attaques injustifiées.

Vaccination : le retard est-il vraiment dû à un délai de rétractation de 5 jours donné aux patients ?

« SEULE UNE CINQUANTAINE DE PERSONNES ONT ÉTÉ VACCINÉES À PARIS », DÉNONCE EMMANUEL GRÉGOIRE

Le premier adjoint d’Anne Hidalgo tire la sonnette d’alarme sur le retard pris dans la campagne de vaccination contre le coronavirus. Dans une interview donnée au Parisien, il appelle le gouvernement à changer de stratégie.

STRATÉGIE 

Après avoir ouvert il y a trois jours la vaccination aux soignants de plus de 50 ans, Olivier Véran assure que la campagne « va monter en puissance » cette semaine.

« Plusieurs milliers de personnes » ont été vaccinées ce lundi, assure Olivier Véran

INFOGRAPHIES 

Retrouvez dans cet article les dernières données concernant l’épidémie ainsi que des cartes pour suivre l’évolution de la situation sanitaire dans votre département.

CARTE – Covid-19 : quel est l’état de la situation sanitaire dans votre département ?

RACHIDA DATI APPELLE LA MAIRE DE PARIS À « PRÉCISER LE DISPOSITIF DE VACCINATION PARISIEN DE TOUTE URGENCE »

Dans un courrier adressé ce lundi, la maire du 7e arrondissement appelle Anne Hidalgo à communiquer aux maires d’arrondissement les modalités pratiques du dispositif de la campagne de vaccination à Paris : « En votre double qualité de Maire de Paris et de Présidente du Conseil de surveillance de l’AP-HP, je souhaiterais que vous puissiez recevoir l’ensemble des Maires d’arrondissement dans les prochains jours, afin de leur exposer votre vision du processus de vaccination à Paris », écrit-elle. 

COUVRE-FEU À 18h : COMMENT S’ORGANISER EN CE PREMIER JOUR DE RENTREE ?

Le couvre-feu a été avancé à 18h dans quinze départements. En ce premier jour de rentrée, chacun doit s’organiser.

Couvre-feu à 18 heures : comment les familles s’organisent

LE DANEMARK ESPACE L’INJECTION DES DEUX DOSES

Le Danemark a annoncé lundi espacer jusqu’à six semaines les deux doses de vaccin contre le Covid-19, permettant ainsi à plus de personnes de recevoir une première injection.

« Jusqu’à présent, nous avons dit qu’il devait s’écouler trois à quatre semaines entre chaque injection mais on peut facilement attendre jusqu’à six semaines », a affirmé le chef de l’Agence nationale de la Santé, Søren Brostrøm, interrogé par la télévision publique TV2.

Ces nouvelles recommandations concernent à la fois le vaccin Pfizer/BioNTech, qui est pour l’instant le seul administré dans le pays scandinave, et celui développé par Moderna, en cours d’approbation par l’Union européenne.

LES PAYS-BAS LANCENT LA VACCINATION MERCREDI, LES DERNIERS DANS L’UE

Les Pays-Bas ont décidé d’avancer de deux jours le début de leur campagne de vaccination contre le Covid-19, qui commencera mercredi, a annoncé le gouvernement du pays, dernier dans l’UE à se lancer.

Le personnel hospitalier en contact avec des patients Covid-19 sera le premier à bénéficier du vaccin aux côtés de travailleurs de maisons de retraites dans le sud du pays, ont annoncé les autorités sanitaires. 

« Le début de la vaccination contre le Covid-19 est avancé de deux jours » par rapport à la date précédemment annoncée du vendredi 8 janvier, a annoncé le ministère de la santé après une rencontre avec les autorités de santé.

VACCINATION

Les professionnels de santé libéraux de plus de 50 ans qui le souhaitent peuvent se faire vacciner dans les hôpitaux. Au CHU de Montpellier, un professeur montre l’exemple à ses équipes.

« LA SITUATION SANITAIRE EXIGE DES MESURES D’URGENCE DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES » SELON LE MAIRE ADJOINT DE PARIS

« La situation sanitaire exige des mesures d’urgence dans les établissements scolaires », a affirmé le maire adjoint chargé de l’Éducation, Patrick Bloche, sur Twitter.

« Une campagne de grande ampleur de dépistage avec des tests antigéniques » doit être menée ainsi qu’une « vaccination prioritaire des personnels » de l’Education nationale « et de la Ville de Paris qui le souhaitent », a-t-il ajouté.

LA MAIRIE DE PARIS SOUHAITE UNE « VACCINATION PRIORITAIRE » POUR LES ENSEIGNANTS

Le personnel de l’Education nationale doit pouvoir être vacciné contre le Covid-19 de manière « prioritaire », a estimé lundi la mairie de Paris sur fond de vives critiques de la stratégie de vaccination du gouvernement. 

STRATÉGIE VACCINALE : OLIVIER VÉRAN S’EXPLIQUE

« Nous avons décidé d’accélérer » affirme ce lundi le ministre de la Santé, en direct d’un centre de vaccination à l’Hôtel-Dieu (AP-HP, Paris).

« Nous sommes en train de gérer les stocks en bon père de famille à mesure qu’ils arrivent », a assuré le ministre à une médecin venue se faire vacciner, alors que le gouvernement est critiqué pour une stratégie vaccinale jugée trop lente et trop prudente.

« Nous voulons de la vaccination de proximité », a défendu Olivier Véran. « Je ne suis pas du tout certain, c’est mon opinion, que cela doive prendre la forme de grands stades dans lesquels viendraient faire la queue des milliers de personnes en plein hiver », a-t-il poursuivi.


: ‘
wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’);
} else {
console.error(‘userAgent.js : userAgentAnalyzer is undefined’)
}
});

« PLUSIEURS MILLIERS DE PERSONNES » VACCINÉES AUJOURD’HUI, ASSURE LE MINISTRE DE LA SANTÉ

« Plusieurs milliers de personnes » ont été vaccinées aujourd’hui, assure le ministre de la Santé, sans pouvoir donner de chiffre plus précis. Il promet une « montée en puissance » durant la semaine.

« 580.000 VACCINS LIVRÉS D’ICI MERCREDI » AFFIRME VERAN

« 500.000 vaccins ont été livrés entre Noël et le Nouvel an, 580 000 seront livrés d’ici mercredi », affirme le ministre de la Santé ce lundi à l’Hôtel-Dieu (AP-HP, Paris). « Nous aurons un million de doses disponibles d’ici la fin de la semaine » dit-il. « Ce soir, environ 27 centres disposent de vaccins et ont pu commencer à vacciner les soignants » ajoute-t-il. 

« CE VACCIN EST UNE CHANCE » DECLARE OLIVIER VÉRAN

« La priorité c’est les personnes âgées en Ehpad, la deuxième cible prioritaire sont les soignants de 50 ans et plus » dit le ministre de la Santé ce lundi, dans un centre de vaccination mis en place à l’Hôtel-Dieu (AP-HP, Paris). « Ce vaccin est une chance » dit-il, « convaincu qu’on atteindra un bon taux d’immunité collective sans passer par l’obligation vaccinale ».

LE RÉGULATEUR EUROPÉEN ANNONCE QU’IL POURRAIT SE PRONONCER SUR LE VACCIN MODERNA LUNDI

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé lundi qu’elle pourrait se prononcer sur le vaccin Moderna dans la journée, au lieu de mercredi comme prévu initialement. « Il y a aujourd’hui une réunion du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA pour discuter du vaccin Moderna », a déclaré le régulateur européen basé à Amsterdam dans un communiqué.

Un nouveau communiqué pourrait être publié dans la journée « dans le cas où le CHMP parviendrait à une décision au cours de la réunion d’aujourd’hui ». Dans le cas contraire, le Comité se réunirait à nouveau mercredi.

OLIVIER VÉRAN AUPRÈS DES SOIGNANTS VACCINÉS À L’HÔPITAL HÔTEL-DIEU (PARIS)


: ‘
wrapper.innerHTML = content.replace(/escaped-script>/g, ‘script>’);
} else {
console.error(‘userAgent.js : userAgentAnalyzer is undefined’)
}
});

ABAD (LR) DEMANDE UN NOUVEAU DÉBAT AU PARLEMENT « AVEC UN VOTE »

Le patron des députés LR Damien Abad plaide pour qu’un nouveau débat sur la stratégie vaccinale du gouvernement soit rapidement organisé au parlement, « avec un vote », dans une interview aux Echos publiée lundi.

« Je demande que le gouvernement inscrive dès le début de la reprise des travaux parlementaires, la semaine prochaine, un autre débat sur la nouvelle politique de vaccination. Avec un vote, cette fois-ci », a affirmé le président du groupe Les Républicains. 

Le gouvernement avait présenté sa stratégie vaccinale devant le parlement à la mi-décembre.

BORIS JOHNSON VA ANNONCER LUNDI SOIR DE NOUVELLES RESTRICTIONS 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson va s’exprimer lundi soir à la télévision pour annoncer de nouvelles restrictions en Angleterre face à l’envolée des cas de coronavirus, qui a suscité des appels à un strict confinement, selon Downing Street.

« Le Premier ministre est clair sur le fait que de nouvelles mesures doivent désormais être prises (…) Il va les annoncer ce soir », a indiqué son porte-parole. Son intervention est prévue à 20H00 locales.

OLIVIER VÉRAN LANCE OFFICIELLEMENT CE LUNDI LA CAMPAGNE VACCINALE AUPRÈS DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Olivier Véran lance officiellement ce lundi 4 janvier la campagne vaccinale auprès des professionnels de santé en se déplaçant dans un centre de vaccination mis en place à l’Hôtel-Dieu (AP-HP, Paris). Il assiste cet après-midi à la vaccination des professionnels de santé de plus de 50 ans et/ou avec des comorbidités. 

REPORTAGE

La vaccination contre le Covid-19 des soignants a commencé à l’hôpital de Nancy. La dose est administrée en quelques secondes seulement.

La vaccination désormais ouverte aux soignants de plus de 50 ans

L’ECOSSE SE RECONFINE

A partir de minuit, dans la nuit de lundi à mardi, l’Ecosse passe en reconfinement total, a annoncé la Première ministre Nicola Sturgeon. La mesure doit durer tout le mois de janvier.  « A partir de minuit et pour tout janvier, vous serez légalement tenus de rester à la maison », a annoncé la dirigeante lors d’une conférence de presse, invoquant un « coup dur » dû au « variant du virus qui se propage rapidement ». 

UNE AUDITION EN VUE POUR VÉRAN AU SÉNAT ?

Selon Public Sénat, la commission des affaires sociales veut auditionner Olivier Véran, le ministre de la Santé, cette semaine. Objectif : éclaircir le calendrier sur la vaccination.

Urgent

MODERNA

 Le régulateur européen annonce qu’il pourrait se prononcer sur le vaccin Moderna ce lundi.

« VACCIN COVID »

Thomas Fatome, le directeur général de l’Assurance maladie, a dévoilé lundi le nouveau système d’information « Vaccin Covid ». Destiné aux médecins, ce téléservice vise à recueillir les informations nécessaires à la campagne de vaccination : identités du patient et du médecin, consentement du patient, numéro de lot du vaccin injecté… Les autorités sanitaires feront également un bilan quotidien, à partir de mardi.

Après avoir informé les Ehpad puis les médecins libéraux fin décembre, l’Assurance maladie va faire de même cette semaine pour les hôpitaux qui commencent à vacciner leurs soignants, afin « qu’ils puissent intégrer cet outil dans leur pratique ».

Vaccin Covid est relié au portail de l’Agence du médicament (ANSM) pour faciliter le signalement d’événements indésirables par les médecins et les patients vaccinés. En revanche, son fichier ne sera pas croisé avec celui de Contact Covid, qui recense les personnes contaminées et leurs « cas contacts ». Il ne sera pas non plus utilisé pour un éventuel « passeport vaccinal » facilitant les déplacements.

LE KENYA ROUVRE SES ÉCOLES

Un retour en classe après plusieurs mois d’attente :  c’est ce qu’ont vécu ce lundi des millions d’écoliers et de collégiens kényans. Le Kenya avait en effet fermé son système scolaire mi-mars 2020, juste après l’apparition des premiers cas de coronavirus dans le pays et avait rouvert en octobre certaines classes dont l’année doit se solder par un examen.

Le Kenya a enregistré près de 97.000 cas et plus de 1.600 décès imputés au nouveau coronavirus depuis le début de l’épidémie. Le taux de positivité se situait aux alentours de 5% la semaine dernière contre des pics à 20% courant octobre. 

MOBILISATION

Face à un pouvoir exécutif accusé de lenteur, de nombreux élus locaux réclament la levée des contraintes réglementaires. Ils se tiennent prêt à ouvrir eux-mêmes, immédiatement, des centres de vaccination de masse.

Les maires veulent avoir les mains libres pour accélérer la vaccination

CALENDRIER 

Jugée trop lente, la campagne de vaccination française pourrait bénéficier d’un coup d’accélérateur dans les prochaines semaines, lorsque de nouveaux vaccins seront autorisés. Où en sont-ils ? LCI fait le point.

Moderna, AstraZeneca… quand les autres vaccins seront-ils disponibles en France ?

YVELINES

Le premier centre de vaccination contre le Covid-19 a ouvert ses portes ce lundi.

Info tf1/lci

LE VACCIN ARRIVE DANS LES CHU

Les CHU font le plein de vaccin. Selon nos informations, une quarantaine d’établissements ont reçu la semaine dernière 500.000 doses. Un choix assumé par le gouvernement, qui a préféré livrer plus de doses à un nombre restreint de CHU plutôt que de tous les approvisionner en faibles quantités. Au total, 90% des CHU seront approvisionnés à partir de ce mardi avec l’arrivée de 500.000 nouvelles doses. les derniers 10%, eux, seront livrés la semaine prochaine.

VACCINATION

À partir de ce lundi, 35 citoyens français vont être tirés au sort pour accompagner la campagne vaccinale jusqu’ici critiquée pour sa lenteur.

Covid-19 : le tirage au sort des 35 citoyens chargés de suivre la vaccination débute ce lundi

CORSE

Le variant britannique du Covid-19 a touché la Corse. Le territoire insulaire, qui a vu son taux d’incidence repasser au-delà des 50 cas pour 100.000, voit ainsi arriver cette mutation particulièrement contaminante, a indiqué l’agence régionale de santé de Corse, ce lundi. Il s’agit, selon l’institution sanitaire, d' »un voyageur venant de Londres (mais non Britannique) sur lequel on a identifié le variant britannique. La personne est isolée et le contact tracing a été effectué », a précisé l’ARS.. 

PUBLIC PRIORITAIRE ?

Le ministre de l’Éducation nationale a plaidé pour que ses troupes prennent un coupe-file dans la stratégie vaccinale, a fortiori parce qu’ils font face à un public plus exposé au variant du virus. Sera-t-il entendu ?

Les enseignants vaccinés contre le Covid-19 dès le mois de mars ?

Urgent

RÉUNION SUR LE VACCIN À L’ÉLYSÉE

Emmanuel Macron réunit ce lundi après-midi Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran à l’Élysée au sujet de la campagne de vaccination. Selon nos informations, d’autres ministres devraient y participer. « C’est une réunion de travail et de suivi sur les vaccins », ont indiqué les services du Château.

TOUR DE VIS AU ROYAUME-UNI ?

Vers un nouveau durcissement u Royaume-Uni ? Le secrétaire à la santé britannique Matt Hancock a déclaré ce lundi que la variante était un « problème très important » car elle était associée à une charge virale plus élevée de Covid-19 – contribuant peut-être à des niveaux plus élevés de transmission.

Matt Hancock a averti que la nouvelle variante britannique identifiée pour la première fois dans le sud de l’Angleterre était « beaucoup plus facile à attraper » que la version originale du virus, mais ne s’engagerait pas à prendre des mesures nationales plus strictes ou à fermer des écoles. « Nous n’excluons rien », a-t-il ajouté.

INTERVIEW

Invitée de LCI, Odile Launay, infectiologue et membre du comité vaccin Covid-19, revient sur le retard à l’allumage de la campagne de vaccination.

Pour l’infectiologue Odile Launay, « l’objectif serait d’avoir vacciné 10 millions de personnes au printemps »

LA HAS REPOND AUX CRITIQUES

Sous le feu des critiques, la Haute autorité de santé (HAS) se défend. « La stratégie reste : priorité sur les personnes les plus vulnérables, et les professionnels de santé, en élargissant quand on peut, si on a le nombre de doses nécessaire », a déclaré sur France Inter Elisabeth Bouvet, présidente de la Commission technique des vaccinations de la HAS, qui a élaboré la stratégie de vaccination de la France.

« Pour nous la stratégie reste la même. La mise en œuvre de la stratégie doit probablement s’accélérer », a-t-elle ajouté. Elisabeth Bouvet a ainsi écarté l’idée d’administrer le vaccin aux volontaires en priorité. 

Selon elle, les critiques sont trop virulentes. « Je crois qu’il faut être extrêmement positif et rappeler les éléments optimistes de cette vaccination et arrêter de se flageller, de la même manière qu’aujourd’hui il faut arrêter de dire que c’est un désastre », a-t-elle souligné. « Il ne faut pas exagérer: on a commencé de vacciner il y a une semaine, on ne peut quand même pas parler de désastre ».

VACCINATION EN FRANCE

La campagne de vaccination a débuté dans l’Hexagone. Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, nous apporte quelques précisions sur les différentes phases et les critères de celle-ci.

Campagne de vaccination : « On va avancer par phases », Gabriel Attal

Retrouvez ci-dessus les dernières informations sur l’épidémie et les mesures prises pour y faire face.

Toute l’info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d’ampleur

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les paiements par carte bleue sur Internet : ce qui change depuis le 1er janvier 2021

CARTE – Covid-19 : quel est l’état de la situation sanitaire dans votre département ?

Couvre-feu à 18h : Antilles, Paca, Rhône-Alpes… ces autres régions sous surveillance

EN DIRECT – Transition : dix ex-chefs du Pentagone appellent Trump à ne pas « impliquer l’armée »

EN DIRECT – Covid-19 : le spectre d’un reconfinement total plane sur le Royaume-Uni



Source

Powered by moviekillers.com