EN DIRECT Coronavirus Monde : en direct, mort, chiffres, Ecosse, Allemagne… – Le Journal des Femmes

Coronavirus en direct #coronavirus

Reconfinement total en Ecosse, état d’urgence à Tokyo, test obligatoire en Norvège… L’épidémie de Covid-19 continue de sévir dans le monde. En un an, plus de 80 millions de cas de coronavirus ont été confirmés dans le monde dont 1,7 millions de décès. Bilan et actualités en direct.

[Mise à jour du lundi 4 janvier 2021 à 16h30] Selon l’Organisation mondiale de la santé, 80 453 105 cas confirmés de Covid-19 ont été rapportés dans le monde – dont 1 775 776 décès – au 30 décembre 2020 soit près d’un an après le début de la pandémie. Les foyers majeurs de l’épidémie se situent actuellement dans la zone Amériques et en Europe, à l’origine respectivement de 48% et 37% des cas de Covid-19 rapportés, et de 42% des décès sur la dernière semaine de l’année 2020. Comparativement à la semaine 51, toutes les régions observent une baisse du nombre de cas et de décès en semaine 52, sauf l’Afrique et le Pacifique Ouest. Les pays qui décrivent le plus grand nombre de cas sur les 7 derniers jours (du 23 au 29 décembre) sont : les États-Unis (+1 252 518 nouveaux cas), le Royaume-Uni (+256 219), le Brésil (+241 214), la Russie (+198 534), l’Inde (+145 786) et l’Allemagne (+134 546), suivis de la Turquie, l’Italie, la Colombie, la France, l’Afrique du Sud et les Pays-Bas. Plusieurs pays accélèrent la vaccination de la population pour tenter d’enrayer cette crise sanitaire mondiale. Chiffres, tableau, courbes d’évolution de l’épidémie et point de situation en direct.

Dernières infos Covid-19 dans le monde :

  • Reconfinement total en Ecosse. La Première ministre écossaise Nicola Sturgeon a annoncé un confinement total dans le pays dès lundi 4 janvier à minuit et pour tout le mois de janvier, pour enrayer le pic de contaminations liées au variant du nouveau coronavirus.
  • Autorisation du vaccin Astrazeneca au Royaume-Uni. Le pays a commencé à vacciner sa population avec le vaccin développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford, lundi 4 janvier. C’est le premier pays à utiliser ce vaccin. Le ministère de la Santé a indiqué que le Royaume-Uni a commandé 100 millions de doses de ce vaccin moins couteux et plus simple à stocker et à transporter.
  • Mesures prolongées en Corée du Sud. Depuis le 23 décembre, les rassemblements de plus de 4 personnes sont interdits à Séoul. Une mesure sanitaire qui devait être mise en œuvre jusqu’au 3 janvier, mais qui va durer selon Reuters. L’Agence de presse indique aussi qu’une campagne de vaccination devrait débuter en février.  
  • Nouvel état d’urgence à Tokyo ? Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a annoncé lundi 4 janvier que son gouvernement « envisageait » un nouvel état d’urgence dans la région du grand Tokyo face à la recrudescence des cas de Covid-19, jugeant la situation sanitaire du pays « très sévère », rapporte l’AFP.
  • Nouvelle vague en Norvège ? Selon l’AFP, la Première ministre, Erna Solberg s’inquiète de la situation épidémiologique du pays : « Nous voyons déjà des signes d’une nouvelle vague. Le nombre de cas augmente et l’infection se propage dans de nouvelles zones. » Ainsi, le gouvernement a mis en place des mesures jusqu’au 18 janvier : interdiction de servir de l’alcool dans les bars et restaurants (qui restent ouverts), pas plus de 5 personnes lors d’évènements privés, le gouvernement invite la population à se confiner volontairement pendant 2 semaines…
  • Nouveau confinement strict en Grèce. Le porte-parole du gouvernement grec Stelios Petsas a annoncé lors d’un passage télévisé : « Les mesures strictes vont recommencer dimanche et jusqu’au 10 janvier pour des raisons préventives « . Le pays réévaluera la situation épidémiologique pendant la deuxième semaine de janvier. Rappelons qu’un confinement strict avait déjà été mis en place début novembre et avait été assoupli à Noël. 
  • Des mesures plus strictes au Royaume-Uni ? Alors que l’épidémie ne cesse de progresser et qu’un nouveau variant du Covid-19 a été détecté au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a évoqué la possibilité de renforcer les mesures sanitaires dans le pays, dimanche 3 janvier. 
  • L’Inde autorise deux vaccins. Le pays a autorisé l’utilisation du vaccin développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l’université d’Oxford, et également celui de Bharat Biotech, une frime indienne, a annoncé l’autorité locale du médicament, dimanche 3 janvier. 
  • Pas de ski en Italie. Selon l’AFP, le pays a repoussé l’ouverture de ses stations de ski au 18 janvier alors que l’ouverture était prévue le 7 janvier. « Les conditions ne sont pas réunies pour une ouverture des installations le 7 janvier », ont estimé les autorités régionales.
  • Andorre rouvre ses pistes de ski. Le chef du gouvernement, Xavier Espot, avait annoncé que les stations de ski allaient rouvrir dès le 2 janvier, mais uniquement pour les résidents d’Andorre. 

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 dans les 10 pays du monde les plus affectés (nombre de cas), au 4 janvier 2021

courbe-covid-monde-cas-classement-pays
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 dans les 10 pays du monde les plus affectés (nombre de cas), au 4 janvier 2021 © Université Johns Hopkins

Le nombre de cas de coronavirus continue d’augmenter chaque jour dans le monde. Au 4 janvier 2021, plus de 85 millions de personnes ont été testées positives au virus selon les comptages de l’Université John Hopkins (85 172 095). Pour le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies80 316 555 cas ont été confirmés en semaine 52 (21 au 27 décembre), depuis le 31 décembre 2019. Ces chiffres varient selon les définitions de cas appliquées dans chaque pays et leurs stratégies de dépistage. 

Nombre de cas de Covid-19 par continent du 31 décembre 2019 au 27 décembre 2020 (source : Ecdc.Europa.eu / Ined.fr)

 

Nombre de cas positifs au Covid-19 

Pourcentage de la population positive au Covid-19

Amérique

35 072 089  3,43%

Europe

24 842 295

3,32%

Asie

17 672 147 0,38%

Afrique

2 674 387 

0,20%

Océanie

54 932

0,13%

Autres

705

≈ 0%

Total 

80 316 555

1,03%

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de cas de Covid-19 dans le monde au 4 janvier 2021 (Sources : Université John Hopkins)

Pays

Nombre de cas confirmés

Nombre total d’habitants (en millions)

Pourcentage de la population infectée

Etats-Unis

20 639 217

328,2

6,29%

Inde

10 340 469

1 353

0,76%

Brésil

7 733 746

209.5

3,69%

Russie

3 226 758 144,5

2,23%  

France

2 712 975

66,9

4,06%

Royaume-Uni 2 662 699 66,65 4,00%
Turquie 2 241 912 84,3 2,66%

Italie

2 155 446

60,4

3,57%

Espagne

1 928 265

47

4,10%

Allemagne

1 785 586

83,1

2,15%

> Voir le nombre de cas des autres pays 

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 51-52 (14 décembre-27 décembre)

carte-covid-monde-cas
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 51-52 (14 décembre-27 décembre) © Ecdc.europa.eu

Après l’apparition du virus en Chine en décembre, l’Europe est rapidement devenue l’épicentre de l’épidémie obligeant plusieurs pays à confiner les populations dès le mois de mars. Puis le virus s’est propagé aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Inde. Au 31 décembre, selon Santé publique France, les Amériques et l’Europe demeurent les deux foyers majeurs de l’épidémie, avec respectivement 48% et 37% des nouveaux cas rapportés au niveau mondial et de 42% des décès par Covid-19, entre le 21 et le 27 décembre (semaine 52). Comparativement à la semaine 51, toutes les régions observent une baisse du nombre de cas et de décès en semaine 52, sauf l’Afrique et le Pacifique Ouest. Les pays qui décrivent le plus grand nombre de cas sur les 7 derniers jours (du 23 au 29 décembre) sont : les États-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil, la Russie, l’Inde et l’Allemagne, suivis de la Turquie, l’Italie, la Colombie, la France, l’Afrique du Sud et les Pays-Bas.

Courbe d’évolution des cas journaliers du Covid-19 dans le monde jusqu’au 3 janvier 2021

courbe-cas-covid-monde-par-jour
Courbe d’évolution des cas journaliers du covid-19 dans le monde jusqu’au 3 janvier 2021 © Université Johns Hopkins

Dans son bilan international, Santé publique France rapporte le 31 décembre : 

Europe : En Europe de nombreux pays de l’UE/EEA ont commencé à observer une stabilisation ou des baisses des taux de notification des cas, qui restent cependant généralement élevés. Au 27 décembre (fin de la semaine 52), un total de 17 348 389 cas et 427 798 décès ont été rapportés dans les pays de l’UE/EEA et le Royaume-Uni. Les pays rapportant le plus grand nombre de cas au total pour cette fin d’année 2020 sont la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et la Pologne, suivis d’autres pays mais avec un nombre total de cas inférieur à 1 million (Pays-Bas, République tchèque, Belgique, Roumanie, Suède, Portugal, Autriche, Hongrie et Croatie). Les pays rapportant le plus grand nombre de décès au total pour cette fin d’année 2020 sont l’Italie, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Pologne, la Belgique, la Roumanie, la République tchèque et les Pays-Bas. Hors zone UE/EEA l’épidémie, qui tendait à se stabiliser en Russie en semaine 51 (avec 194 449 cas), repart légèrement à la hausse en semaine 52 avec 201 871 nouveaux cas et une incidence 1 383 nouveaux cas par million d’habitants.

Amérique : Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a dépassé 1 965 000 et on compte 31 142 nouveaux décès, ce qui représente respectivement une diminution de 15% et 3% par rapport à la semaine précédente. Le nombre le plus élevé de nouveaux cas et de décès a été signalé aux États-Unis d’Amérique, au Brésil et en Colombie. Les plus grands nombres de nouveaux décès ont été signalés aux États-Unis d’Amérique, au Brésil et au Mexique. Les États-Unis représentaient 68% de tous les nouveaux cas et 54% des décès dans la région des Amériques

Moyen-Orient : Plus de 157 000 nouveaux cas et plus de 3 400 nouveaux décès ont été notifiés, soit une diminution de 9% et 10% respectivement par rapport à la semaine 51. Les cas et les décès dans cette région ont diminué pour la cinquième semaine consécutive. Le plus grand nombre de nouveaux cas a été signalé en République islamique d’Iran et au Pakistan. Ces deux pays représentaient le plus grand nombre de nouveaux cas au cours des deux semaines précédentes. Le plus grand nombre de nouveaux décès a été signalé en République islamique d’Iran et au Pakistan également. 

Asie : Les indicateurs de l’épidémie sont en déclin depuis mi-septembre. L’Inde reste le pays le plus affecté de la région et l’épidémie reste en phase ascendante au Japon et en Corée du Sud. Les nombres de nouveaux cas les plus élevés ont été signalés en Inde, en Indonésie, au Japon, en Malaisie et aux Philippines. Les pays ayant signalé le plus grand de nombre de nouveaux décès au cours de la semaine écoulée étaient l’Inde, l’Indonésie, le Japon, les Philippines et la République de Corée. En Asie du Sud-Est, près de 232 000 nouveaux cas ont été signalés la semaine dernière, soit une baisse de 6% par rapport à la semaine précédente ; les nouveaux décès étaient légèrement en baisse (-1%).

Afrique : En semaine 52, plus de 114 000 nouveaux cas ont été signalés, soit +20% par rapport à la semaine précédente, et plus de 2 500 décès (+37% par rapport à la semaine précédente). L’Afrique du Sud continue de représenter la plus grande proportion (72%) des nouveaux cas hebdomadaires dans la région. Au cours de la semaine écoulée, le plus grand nombre de nouveaux cas a été signalé en Afrique du Sud, au Maroc, au Nigeria, en Algérie et en Namibie. Les nombres les plus élevés de nouveaux décès ont été signalés en Afrique du Sud, en Tunisie, en République démocratique du Congo et en Algérie.

Océanie : L’épidémie est maîtrisée en Nouvelle-Zélande et en Australie. En Polynésie française, l’épidémie poursuit sa décroissance depuis plusieurs semaines, mais le taux d’occupation des lits de réanimation reste élevé.

courbe-cas-deces-covid-region-monde
Nombre de cas et de décès COVID-19, par semaine, dans les région OMS (données au 29 décembre 2020) © Santé Publique France / OMS

L’épidémie de coronavirus continue de faire des morts. Lundi 4 janvier, plus d’1,8 million de décès sont déplorés, selon les comptages de l’Université John Hopkins  (1 844 153) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (1 770 695 dans la semaine 52, depuis décembre 2019). 

Nombre de morts du Covid-19 par continent du 31 décembre 2019 au 27 décembre 2020 (source : Ecdc.Europa.eu)

 

Nombre de décès Covid-19

Pourcentage de la population décédée du Covid-19

Amérique

848 838

0.08%

Europe

552 404 

0.07%

Asie

305 079 0,01%

Afrique

63 193

< 0.01%

Océanie

1 169

< 0.01%

Autres

6

0%

Total

1 694 717

0.02%

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de décès par Covid-19 dans le monde au 4 janvier 2021 (Source : John Hopkins Université)

Pays

Nombre de décès

Pourcentage de la population décédée

Etats-Unis

351 580

0.11%

Brésil

196 018

0.09%

Inde

149 649

0.01%

Mexique

127 213

0.10%

Italie

75 332

0.12%

Royaume-Uni

75 137

0.11%

France

65 164

0.10%

Russie

58 203 0.04%

Iran

55 540 0.07%
Espagne 50 837

0,11%

> Voir le nombre de décès des autres pays 

Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, de décembre 2019 au 27 décembre 2020 (semaine 52)
 

courbe-covid-monde-mort-deces
Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, de décembre 2019 au 27 décembre 2020 © Ecdc.europa.eu

En Europe de nombreux pays ont commencé à observer une stabilisation ou des baisses des taux de notification des cas, qui restent cependant généralement élevés. Les pays rapportant le plus grand nombre de cas au total à la fin de l’année 2020 sont la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et la Pologne, suivis d’autres pays mais avec un nombre total de cas inférieur à 1 million (Pays-Bas, République tchèque, Belgique, Roumanie, Suède, Portugal, Autriche, Hongrie et Croatie). Les pays rapportant le plus grand nombre de décès au total sont l’Italie, le Royaume-Uni, la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Pologne, la Belgique, la Roumanie, la République tchèque et les Pays-Bas. 

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe, sur les semaines du 14 décembre au 27 décembre 2020

carte-europe-covid-cas
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe, sur les semaines du 14 décembre au 27 décembre © Ecdc.europa.eu

Parmi les dernières infos :

  • Vaccination au Royaume-Uni. Le pays a commencé à vacciner sa population avec le vaccin développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford, lundi 4 janvier, rapport l’AFP. C’est le premier pays à utiliser ce vaccin. Le ministère de la Santé a indiqué que le Royaume-Uni a commandé 100 millions de doses de ce vaccin moins couteux et plus simple à stoker et à transporter.
  • Nouvelle vague en Norvège ? Selon l’AFP, la Première ministre, Erna Solberg s’inquiète de la situation épidémiologique du pays : « Nous voyons déjà des signes d’une nouvelle vague. Le nombre de cas augmente et l’infection se propage dans de nouvelles zones. » Ainsi, le gouvernement a mis en place des mesures jusqu’au 18 janvier : interdiction de servir de l’alcool dans les bars et restaurants (qui restent ouverts), pas plus de 5 personnes lors d’évènements privés, le gouvernement invite la population à se confiner volontairement pendant 2 semaines… La Norvège a par ailleurs rendu obligatoire samedi 2 janvier les tests de dépistage du Covid-19 à l’entrée sur son territoire.
  • Nouveau confinement strict en Grèce. Le porte-parole du gouvernement grec Stelios Petsas a annoncé lors d’un passage télévisé : « Les mesures strictes vont recommencer dimanche et jusqu’au 10 janvier pour des raisons préventives « . Le pays réévaluera la situation épidémiologique pendant la deuxième semaine de janvier. Rappelons qu’un confinement strict avait déjà été mis en place début novembre et avait été assoupli à Noël. 
  • Des mesures plus strictes au Royaume-Uni ? Alors que l’épidémie ne cesse de progresser et qu’un nouveau variant du Covid-19 a été détecté au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a évoqué la possibilité de renforcer les mesures sanitaires dans le pays, dimanche 3 janvier. 
  • Pas de ski en Italie. Selon l’AFP, le pays a repoussé l’ouverture de ses stations de ski au 18 janvier alors que l’ouverture était prévue le 7 janvier. « Les conditions ne sont pas réunies pour une ouverture des installations le 7 janvier », ont estimé les autorités régionales.
  • Andorre rouvre ses pistes de ski. Le chef du gouvernement, Xavier Espot, avait annoncé que les stations de ski allaient rouvrir dès le 2 janvier, mais uniquement pour les résidents d’Andorre. 

L’Espagne compte 1 928 265 cas de Covid-19 et 50 837 morts au 4 janvier 2021, selon les données de l’université Johns Hopkins. Depuis le 23 novembre, un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat est négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure. Celle-ci s’applique aux voyageurs, quelle que soit leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation de test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais. Le gouvernement espagnol a décrété, pour l’ensemble du territoire national à l’exception des Canaries, un nouvel état d’alerte sanitaire jusqu’au 9 mai 2021. 

L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la  » nouvelle normalité « , qui prévoient notamment :

  • le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu’une distance d’un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes ;
  • le port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;
  • le respect des gestes barrières ;
  • la tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.

Mesures applicables du 23 décembre 2020 au 6 janvier 2021 :

Toutes les communautés autonomes, à l’exception de Madrid, des îles Baléares et des Canaries, interdiront l’entrée et la sortie de leur territoire, depuis et vers une autre communauté autonome.

Les motifs essentiels aux déplacements entre communautés autonomes (et parfois au sein des communautés autonomes) sont les suivants :

  • acquisition de médicaments, produits sanitaires et autres biens de première nécessité ;
  • rendez-vous médicaux ;
  • consultations aux centres vétérinaires pour urgence avérée ;
  • obligations professionnelles, administratives, juridiques ou judiciaires ;
  • obligations scolaires, universitaires et d’apprentissage ;
  • retour à la résidence habituelle ;
  • assistance aux personnes vulnérables (âgées, mineures, personnes placées en tutelle ou curatelle, personnes handicapées) ;
  • cas de force majeure avérée ;
  • accès aux stations-service servant pour assurer les activités cités précédemment.

Les restrictions applicables, fixées par les communautés autonomes, sont évolutives. Il est recommandé, pour les connaître en temps réel, de consulter régulièrement le site suivant du ministère espagnol de la santé :

Evolution des cas de Covid-19 en Espagne, par jour au 30 décembre.

courbe-covid-espagne
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Espagne, par jour. © Université Johns Hopkins

L’Italie compte 2 155 446 cas de Covid-19 et 75 332 morts selon l’Université Johns Hopkins, lundi 4 janvier. Des mesures spécifiques ont été mises en place du 24 décembre au 6 décembre face à la propagation de l’épidémie :

  1. Interdiction d’accueillir plus de 2 personnes n’appartenant pas au noyau familial (hors enfants de moins de 14 ans)
  2. Toute l’Italie est en zone rouge.

Un décret-loi en vigueur du 4 décembre au 15 janvier instaure trois catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes, comme détaillé sur le site France-Diplomatie :

Le placement d’une région dans l’une de ces trois catégories sera décidé par le ministre de la Santé, en tenant compte de nombreux indicateurs. Chaque région peut moduler à la hausse ou à la baisse les mesures restrictives (au niveau des provinces voire des communes).

  • zone rouge pour un risque maximal ;
  • zone orange pour un risque élevé ;
  • zone jaune pour un risque modéré.

Au niveau national, des restrictions s’appliquent dans les 3 zones (rouge, orange ou jaune) :

  1. un couvre-feu de 22h00 à 5h00 du matin (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité).
  2. la fermeture des musées et expositions, des spectacles, des congrès, des salles de sport et piscines ;
  3. la fermeture des services de restauration sur place (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) à 18h00 ; la vente à emporter restant autorisée jusqu’à 22h ;
  4. l’obligation de porter un masque en permanence : dans les lieux fermés accessibles au public, mais aussi dans les lieux fermés autres que les domiciles privés, et à l’extérieur ;
  5. l’interdiction des festivités en intérieur ou en extérieur, à l’exception de celles liées à des cérémonies civiles ou religieuses (max. 30 personnes) ;
  6. la recommandation d’éviter les festivités dans les domiciles privés et de s’abstenir de recevoir des personnes extérieures au foyer (max. 6 personnes).

Dans les zones orange et rouge des restrictions supplémentaires, notamment en matière de déplacements, sont imposées :
Zones orange :

  1. interdiction des déplacements à partir de et vers ces zones (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité), ainsi que les déplacements entre les communes de ces zones ;
  2. fermeture des services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…).

Zones rouge :

  1. fermeture des services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) ainsi que des commerces (hormis ceux alimentaires ou de première nécessité) et activités de service aux personnes ;
  2. interdiction des déplacements à partir de, vers et à l’intérieur de ces zones (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité).

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Italie, par jour, au 4 janvier

courbe-italie-covid-cas
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Italie, par jour. © Université Johns Hopkins

L’Allemagne totalise 1 790 372 cas de Covid-19 et 34 816 morts au 4 janvier, selon l’université Johns Hopkins. Les mesures de restrictions sanitaires sont prolongées jusqu’au 10 janvier. Les commerces non-essentiels sont fermés, les enfants en bas âge doivent être gardés à la maison autant que possible, le télétravail est encouragé. Les salles de sport, cinémas, restaurants et bars restent fermés. Le pays a par ailleurs décidé de prolonger la fermeture des frontières avec la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud jusqu’au 6 janvier, rapporte l’AFP. Cette décision fait suite à la découverte de deux nouvelles souches du SARS-CoV-2 dans ces deux pays. 

Jusqu’au 10 janvier, sont fermés sur tout le territoire fédéral : les lieux de spectacles (dont les théâtres, opéras, salles de concert, cinémas), les lieux de loisirs (dont les musées, salles de jeux, foires, parcs d’attraction, discothèques, maisons closes), les lieux de sports (dont les piscines, bains, saunas, centres de fitness), les lieux de restauration (dont les bars, clubs, restaurants), les lieux de soins corporels (dont les salons de beauté, cabinets de massage, studios de tatouage). 

Des régions et territoires français sont classés zones à risques par les autorités allemandes. A la date du 16 décembre 2020, toutes les régions métropolitaines françaises sont considérées comme zones à risques (à l’exception de la Corse et de la Bretagne), ainsi que la Guyane, Saint-Martin et la Polynésie française. 

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Allemagne, par jour au 4 janvier

courbe-allemagne-covid-cas
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Allemagne, par jour. © Université Johns Hopkins

Les États-Unis sont le pays le plus lourdement affecté au monde par la pandémie de coronavirus en chiffres absolus (cas et décès). Lundi 4 janvier, le pays enregistre plus de 20 millions de personnes contaminées (20 639 217) et a passé le cap des 350 000 morts (351 580). Le14 décembre, le pays avait commencé à administrer le vaccin développé par Pfizer et BioNTech. Un comité consultatif d’experts a voté le 18 décembre, pour recommander l’autorisation d’urgence aux Etats-Unis du vaccin Moderna. Joe Biden, futur président a été vacciné lundi 21 décembre, ainsi que sa vice-présidente, Kamala Harris qui s’est faite vacciner mardi 29 décembre. 

Les mesures adoptées par les autorités américaines sont évolutives et le plus souvent d’application immédiate, prévient le site France Diplomatie. En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les autorités américaines sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays et des voyageurs faisant l’objet de mesures spécifiques à l’arrivée aux États-Unis. Le premier cas de Covid-19 avait été rapporté le 22 janvier 2020.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par jour au 30 décembre.

courbe-cas-covid-19-usa-etats-unis
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par jour. © Université Johns Hopkins

Les frontières extérieures à l’Union Européenne sont fermées. Les Français de l’étranger restent libres de regagner le territoire national. Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire français à compter du 28 octobre. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides antigéniques sont déployés pour toutes les arrivées. La France a suspendu ses vols avec le Royaume-Uni dès dimanche 20 décembre.

DATES CLÉS DE L’ÉPIDÉMIE DANS LE MONDE

  • Le 31 décembre 2019, l’Organisation mondiale de la Santé en Chine est informée de plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan. 44 personnes sont infectées entre cette date et le 3 janvier 2020.
  • Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises identifient un « nouveau type de coronavirus ».
  • Le 13 janvier, un cas importé est recensé en Thaïlande.
  • Le 15 janvier, le virus cause la mort d’une première personne à Wuhan, un homme de 69 ans. 
  • Le 23 janvier, trois villes chinoises dont Wuhan sont placées en quarantaine.
  • Le 25 janvier, trois personnes contaminées sont recensées en France, deux à Paris et une Bordeaux. Ce sont les premiers cas enregistrés sur le continent européen.
  • Le 30 janvier, l’Organisation mondiale de la Santé décrète l’urgence de santé mondiale. Cette mesure n’avait été décrétée que 5 fois depuis sa création (pour Ebola (deux fois), la grippe H1N1, Zika et la poliomyélite). 
  • Le 11 mars, l’OMS classifie de pandémie la diffusion de la maladie à coronavirus Covid-19 dans le monde.
  • Le 13 mars, l’OMS désigne désormais l’Europe comme épicentre.
  • Le 16 mars, l’Europe ferme ses frontières ainsi que celles de l’espace Schengen. La France met en place un dispositif de confinement interdisant les déplacements.
  • Le 2 avril, le million de cas de coronavirus dans le monde est dépassé, et plus de 51.000 morts, selon le décompte de l’hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 28 juin, le cap des 10 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 500 000 décès ont été atteints dans la nuit du 28 au 29 juin 2020, selon les chiffres de l’hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 11 août, le cap des 20 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 730 000 décès ont été atteints, selon les chiffres de l’hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 30 août, le cap des 25 millions de cas de Covid-19 a été officiellement franchi à travers le monde dans la nuit de samedi à dimanche, dont plus de la moitié en Amérique, selon un comptage réalisé par l’AFP.
  • Le 18 septembre, le cap des 30 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et 947 000 décès sont déclarés, selon les chiffres de l’hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Au 1er octobre, le cap du million de morts du Covid-19 dans le monde est franchi.
  • Au 9 novembre, plus de 50 millions de personnes sont contaminées par la Covid-19 dans le monde. 
  • Au 10 novembre, les Etats-Unis ont dépassé les 10 millions de cas.
  • Au 15 novembre, le Mexique a dépassé le million de cas de Covid-19.
  • Au 17 novembre, la France a dépassé les 2 millions de cas Covid-19. 
  • Au 19 novembre, les Etats-Unis déplorent plus de 250 000 morts de la Covid-19.
  • Au 26 novembre, plus de 60 millions de personnes sont contaminées dans le monde.
  • Le 9 décembre, les Etats-Unis franchissent le cap des 15 millions de cas Covid-19. 
  • Le 14 décembre, plus de 72 millions de personnes sont infectées par la Covid-19 dans le monde. 

Sources :

– Université John Hopkins

– ECDC

– Flambée de maladie à coronavirus 2019 ( Covid-19), OMS 



Source

Powered by moviekillers.com