#coronavirus #COVID19 Santé | Direct. Coronavirus : les Etats-Unis espèrent vacciner avant la mi-décembre – Le Progrès

#coronavirus #COVID19

L’essentiel à retenir

  • Le bilan de la pandémie de covid-19 en France approche les 50 000 morts, avec une forte accélération de la deuxième vague ces dernières semaines
  • Reconfiné depuis trois semaines, le pays affiche désormais une légère amélioration des indicateurs sanitaires.
  • L’exécutif devrait annoncer cette semaine quelques allégements au confinement, notamment permettre aux petits commerces d’ouvrir. Mais « pas de déconfinement pour l’instant », a insisté le ministre de la Santé, Olivier Véran.
  • Le président Macron doit s’exprimer en direct mardi soir à la télévision.
  • Au niveau mondial, la pandémie de covid-19 a déjà tué près de 1,4 million de personnes, et 58 millions de cas ont été confirmés.

16h05 : Que va annoncer Emmanuel Macron mardi ?

Emmanuel Macron s’exprimera mardi soir à 20 heures pour veut mettre fin à « l’incertitude » sur la crise sanitaire, en apportant « de la clarté » et « un cap », selon le Journal du Dimanche.

> Retrouvez notre article consacré à ces annonces

Quelles sont les pistes envisagées pour alléger le confinement ? L’exécutif ne compte pas annoncer une fin du confinement, selon le JDD qui cite dans le même article le ministre de la Santé Olivier Véran: « Aujourd’hui, le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu’au moment du couvre feu. Il n’est pas question de déconfiner ».

15h30 : Les Etats-Unis veulent vacciner avant mi-décembre

Les Etats-Unis espèrent commencer la campagne de vaccination avant la mi-décembre, a annoncé un haut responsable américain ce dimanche.

Une date qui ne doit probablement rien au hasard, alors que Donald Trump semble s’accrocher au pouvoir: le 14 décembre est le jour où le collège électoral américain désigne formellement le vainqueur de l’élection présidentielle… Or depuis plusieurs jours et sa défaite annoncée, Donald Trump s’arroge les mérites de la découverte des premiers vaccins, estimant que sous Joe Biden, cela ne se serait pas produit.

« Notre plan est de pouvoir transporter les vaccins vers les sites d’immunisation dans les 24 heures suivant l’approbation, donc je m’attends à ce que ce soit peut-être au deuxième jour après l’approbation, le 11 ou le 12 décembre », a dit Moncef Slaoui, haut responsable de l’organisation américaine pour les vaccins.

Un premier élevage de visons contaminé au covid-19 en France

La France vient à son tour pour la première fois de détecter la présence de covid-19 dans un élevage de visons, en Eure-et-Loir, ont annoncé ce dimanche les ministères de l’Agriculture, de la Santé et de la Transition écologique.

« L’abattage de la totalité des 1 000 animaux encore présents sur l’exploitation et l’élimination des produits issus de ces animaux » a été ordonné, indiquent-ils.

Sur les quatre élevages de visons que compte le pays, l’un est indemne et des analyses sont encore en cours dans les deux derniers, dont les résultats sont attendus dans la semaine.

14h18 : Une prière de rue menée par des catholiques a dégénéré à Besançon

Une prière de rue à laquelle participaient des dizaines de catholiques réunis samedi après-midi pour demander le retour des messes à l’église a dégénéré samedi à Besançon (Doubs).

Au milieu de la prière, un individu a tenté d’arracher la pancarte. Il a été violemment repoussé par une poignée de fidèles, rapporte l’Est républicain.

14h11 : Jordan Bardella souhaite « sortir de cette absurdie totalitaire »

Jordan Bardella (RN) a lui aussi jugé sur France Inter qu’il y avait eu « un défaut d’anticipation majeur pendant cette crise ».

Demandant de « sortir de cette absurdie totalitaire », il s’est toutefois dit satisfait que l’on « fasse enfin preuve de bon sens, de souplesse, et qu’on permette une reprise ».

14h09 : Montebourg souligne « l’exemple allemand »

Invité d’Europe 1-Les Echos-CNEWS, l’ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg a pointé « des problèmes de misère qui surgissent dans notre pays », et souligné que l’Allemagne avait eu « quatre fois moins de morts avec des destructions économiques qui sont deux fois moins importantes » que les nôtres.

14h06 : Une deuxième étape vers le 20 décembre, selon Le Drian

Questionné sur les vacances de Noël au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a appelé à distinguer « la question du souhait et la question de la réalité ».

« Si d’aventure l’évolution est positive, tant mieux, et à ce moment-là je pense qu’il y aura des mesures qui seront prises. Il y aura une deuxième série de décisions qui sera prise vers le 20 décembre », a-t-il poursuivi.

13h31 : « Le gouvernement ne prend jamais une longueur d’avance » selon Mélenchon

« Il y a une obligation de penser à des alternatives au confinement comme méthode », alors que « le gouvernement ne prend jamais une longueur d’avance », a asséné sur France 3 Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à la présidentielle de 2022. Il a par ailleurs indiqué qu’il abrogerait, si elle était adoptée et s’il accédait à l’Elysée en 2022, la proposition de loi « sécurité globale » accusée d’attenter aux libertés publiques.

13h02 : En Italie, une campagne de vaccination sans précédent

L’Italie, où la pandémie a fait plus de 48 000 morts, entamera fin janvier une « campagne de vaccination sans précédent » en commençant par les catégories de la population les plus exposées, a annoncé samedi le ministre italien de la Santé Roberto Speranza.

12h17 : La popularité du président Macron progresse 

La popularité du président Emmanuel Macron progresse de trois points en novembre, passant de 38 à 41% d’opinions favorables sur son action, tandis que celle du Premier ministre Jean Castex est stable à 39%, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche.

11h32 : Accès aux vaccins : le G20 promet, mais n’évoque pas de montant

Les dirigeants du G20 ont promis ce dimanche de ne reculer devant aucun effort pour garantir un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19, selon un brouillon de la déclaration finale du sommet. Ils disent « soutenir pleinement » les dispositifs mis en place par l’Organisation mondiale de la santé pour assurer que les futurs vaccins ne soient pas réservés aux pays prospères, et promettent de « combler les besoins de financement encore existants ». Mais le G20 ne mentionne pas explicitement le montant de 28 milliards de dollars (23,6 milliards d’euros), dont 4,2 milliards en urgence, réclamé par les organisations internationales pour faire face à une maladie qui a déjà tué plus de 1,3 million de personnes.

Aux Etats-Unis, le boom immobilier exacerbe les inégalités

Le secteur immobilier connaît un nouvel âge d’or aux Etats-Unis en pleine pandémie, mais l’appétit pour les maisons neuves et anciennes fait aussi grimper les prix au point que de plus en plus de foyers modestes voient leur espoir d’accéder à la propriété s’envoler…

Pour faire face à la crise économique provoquée par le Covid-19, la Banque centrale américaine a abaissé en mars ses taux d’intérêt quasiment à 0. « Ceci a donné un gros coup de pouce aux achats immobiliers pour les gens qui ont gardé leur emploi, qui peuvent travailler de la maison, qui n’ont plus besoin de se rendre au bureau », constate Dana Scanlon, agent immobilier dans la région de Washington D.C., la capitale fédérale.

De plus, les ménages aisés ont pu « ironiquement » épargner depuis le début de la pandémie, ajoute-t-elle. Avec moins de dépenses consacrées aux voyages, aux sorties culturelles ou aux restaurants, ils ont finalement pu viser des biens plus grands et plus chers.

La poursuite du télétravail des cols blancs et la fermeture de nombreuses écoles du pays sept mois après le début de la crise sanitaire continuent de doper la demande.

10h50 : Quid des cinémas et des théâtres, salles de sport et stations de ski ?

Concrètement, si l’on en croit les déclarations de Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, dans le Journal du dimanche, la réouverture des commerces est prévue « autour du 1er décembre », avec des protocoles adaptés. Mais « certains établissements, comme les bars et restaurants, continueront à connaître des restrictions ». Mais qu’en sera-t-il des cinémas et des théâtres, des salles de sport, des stations de ski ? Pas d’indications à ce stade…

9h46 : Protestation d’éleveurs de visons à Copenhague

Des centaines d’agriculteurs et d’éleveurs danois de visons ont manifesté samedi en tracteur dans Copenhague, pour protester contre la décision gouvernementale d’abattre des millions de ces bêtes à fourrure pour lutter contre une mutation problématique du nouveau coronavirus.

9h23 : Fermeture des commerces non-essentiels en Iran

L’Iran a annoncé samedi la fermeture des commerces non-essentiels dans la majorité des villes iraniennes et pour une durée allant jusqu’à deux semaines, imposant de nouvelles mesures restrictives afin de juguler l’épidémie de nouveau coronavirus dans le pays.

9h15 : Plus de 1,3 million de morts dans le monde

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 1 373 381 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi à partir de sources officielles samedi.

Plus de 57,5 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 255 800 morts, suivis par le Brésil (168 989), l’Inde (132 726), le Mexique (100 823) et le Royaume-Uni (54 286).
Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivie par le Pérou, l’Espagne et l’Argentine.

8h14 : Trump s’éclipse du sommet du G20 pour aller jouer au golf

Un sommet virtuel du G20 se déroule ce week-end, sous la présidence de l’Arabie saoudite, au milieu d’appels internationaux à des financements de ce forum pour juguler la pandémie et ses conséquences économiques dévastatrices. Après une brève apparition, le président américain a préféré s’éclipser de la réunion pour aller jouer au golf, en Virginie.

7h55 : Fête en plein confinement à Angers, des policiers agressés

En plein confinement, les policiers sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche alors qu’une fête se tenait dans un appartement, à Angers (Maine-et-Loire). Une vingtaine de personnes très alcoolisées qui avaient pris part à la soirée se querellaient sur la voie publique, rapporte Ouest France. A leur arrivée, les fonctionnaires ont été agressés par le groupe. Deux personnes, un homme de 21 ans et une femme de 22 ans, ont été interpellées.

7h50 : Plus de 12 millions de cas aux Etats-Unis

Les Etats-Unis, où la pandémie de coronavirus a repris de plus belle, ont franchi samedi la barre des 12 millions de cas recensés de Covid-19, selon les chiffres actualisés en continu de l’université Johns Hopkins. Le pays, le plus touché au monde en valeur absolue, comptait samedi 12 019 960 cas.

7h36 : En Angleterre, sortie du confinement le 2 décembre

Le gouvernement britannique a confirmé samedi que le confinement instauré en Angleterre pour quatre semaines ne sera pas prolongé au-delà du 2 décembre, date à laquelle cette province britannique retournera à un système de restrictions locales pour limiter la deuxième vague du nouveau coronavirus.

7h28 : Le Portugal renforce les restrictions

Le gouvernement portugais a décidé de renforcer les restrictions pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, notamment en fermant les écoles les lundi 30 novembre et 7 décembre, à la veille de jours fériés, a annoncé samedi le Premier ministre Antonio Costa.

7h17 : Une sortie du confinement en trois étapes

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal précise dans le Journal du Dimanche que les « assouplissements » au confinement « se feront en trois étapes au regard de l’évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités » : d’abord autour du 1er décembre (réouverture probable des petits commerces, mais pas les bars et les restaurants), puis avant les congés de fin d’année (pour assouplir les règles de déplacement et permettre aux familles de se retrouver en petit comité), puis à partir de janvier 2021 (réouverture probable pour les bars et les restaurants).

7h03 : Emmanuel Macron veut mettre fin à « l’incertitude »

Le président français sur la crise sanitaire en apportant « de la clarté » et « un cap », selon des propos au Journal du Dimanche du président, dont l’allocution sur le Covid-19 est attendue mardi soir. Quelles sont les pistes envisagées pour alléger le confinement ? L’exécutif ne compte pas annoncer une fin du confinement, selon le JDD qui cite dans le même article le ministre de la Santé Olivier Véran: « Aujourd’hui, le niveau de circulation du virus dans le pays est le même qu’au moment du couvre feu. Il n’est pas question de déconfiner« .

6h58 : Baisse du nombre de morts et des admissions en réanimation en France

Près de 300 malades du Covid-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures en France, soit 110 de moins que la veille, et le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue pour le 5e jour consécutif, selon les statistiques officielles publiées samedi. Les données de l’agence sanitaire Santé publique France (SpF) font état de 276 décès en l’espace de 24 heures dans les hôpitaux, contre 386 la veille, portant le nombre de décès liés au coronavirus à 48 518 depuis le début de l’épidémie en France.

6h50 : Les Etats-Unis autorisent le traitement de Regeneron

La Food and Drug Administration (FDA) américaine a autorisé samedi en urgence le traitement aux anticorps de synthèse contre le Covid-19 de la société de biotechnologie Reneneron, qui avait notamment été utilisé pour soigner le président Donald Trump. « Autoriser ces thérapies aux anticorps monoclonaux pourrait permettre à des patients d’éviter l’hospitalisation et alléger la charge qui pèse sur notre système de santé », a expliqué un responsable de la FDA, Stephen Hahn.



Photo Sarah Silbiger/AFP

6h45 : Dernier dimanche sans messes ni petits commerces ?

Ce dimanche pourrait être le dernier avant réouverture des petits commerces et réautorisation des messes: le gouvernement étudie ce sur quoi il peut lâcher du lest, à l’approche des fêtes de fin d’année.

Les indicateurs marquent un léger mieux, mais la situation reste difficile, avec autour de 400 morts quotidiens du Covid-19 et un système hospitalier sous haute tension. Le président de la République doit s’exprimer mardi soir.

Suivez avec nous l’évolution de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.



Source

Powered by moviekillers.com