#coronavirus #COVID19 [EN DIRECT] Les derniers développements sur la COVID – TVA Nouvelles

#coronavirus #COVID19

Vous retrouvez ici toutes les nouvelles au fil de la journée liées à cette crise qui frappe la population, les gouvernements et l’économie depuis plusieurs mois. 

DERNIER BILAN 12h

PLANÉTAIRE

Cas: 57 775 599
Morts: 1 376 404
Rétablis: 37 039 450 

ÉTATS-UNIS

Cas: 11 928 902
Morts: 255 177
Rétablis: 4 457 930 

CANADA

Québec: 130 888 cas (6806 décès)
Ontario: 102 378 cas (3472 décès)
Alberta: 43 952 cas (462 décès)
Colombie-Britannique: 25 474 cas (331 décès)
Manitoba: 12 919 cas (207 décès)
Saskatchewan: 5804 cas (33 décès)
Nouvelle-Écosse: 1160 cas (65 décès)
Nouveau-Brunswick: 401 cas (6 décès)
Terre-Neuve-et-Labrador: 311 cas (4 décès)
Nunavut: 84 cas
Île-du-Prince-Édouard: 68 cas
Yukon: 29 cas (1 décès)
Territoires du Nord-Ouest: 15 cas
Canadiens rapatriés: 13 cas
Total: 323 496 cas (11 387 décès)

NOUVELLES

15h30 | Les agents de bord demandent la priorité pour les vaccins

Dans une lettre adressée cette semaine à la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, les agents de bord au pays ont demandé à être placés en priorité pour l’administration des vaccins contre la COVID-19. 

14h53 | Des chiffres encourageants en France

Près de 300 malades de la COVID-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures en France, soit 110 de moins que la veille, et le nombre de patients en réanimation poursuit sa décrue pour le cinquième jour consécutif.

14h27 | Les vaccins contre la COVID-19 au coeur d’un G20 inédit, en mode virtuel

Un sommet virtuel pour des défis bien réels, à commencer par une pandémie qui tue en masse et secoue l’économie mondiale: les dirigeants du G20, réunis dans un format virtuel inédit, ont appelé à la solidarité face à la COVID-19, en particulier pour l’accès aux vaccins. 

13h50 | Les Mooseheads suspendent leurs activités

 Les Mooseheads de Halifax ont suspendu leurs activités, samedi, après qu’un membre de leur organisation eut reçu un diagnostic positif à la COVID-19. 

12h51 | Une opération massive de prélèvements à Burgos

 Une opération massive de tests a commencé samedi à Burgos (nord) pour tenter de freiner la pandémie dans la ville espagnole la plus frappée par le fléau, a constaté un photographe de l’AFP. 

12h07 | Après la dengue, le paludisme et le COVID, un Anglais survit à une morsure de cobra en Inde

Un humanitaire britannique qui a survécu au COVID, à la dengue et au paludisme a également réchappé à la morsure d’un cobra dans l’État du Rajasthan, dans l’ouest de l’Inde, a raconté le médecin qui l’a soigné.

Ian Jones a été mordu par un cobra indien et admis à l’hôpital de Jodhpur, à environ 350 km de la capitale régionale Jaipur.

«Jones est venu nous voir la semaine dernière après une morsure de serpent. Dans un premier temps, on le soupçonnait d’être également positif au COVID-19 (pour la deuxième fois) mais il a été contrôlé négatif pour cela», a déclaré samedi à l’AFP le médecin, le dr Abhishek Tater, qui l’a soigné.

11h51 | Rassemblement de voitures modifiées: plus d’une centaine de contraventions en une soirée

Les rassemblements de voitures modifiées continent d’avoir mauvaise presse, cette fois-ci à cause d’une vaste opération menée vendredi dans le Grand Montréal par différents corps policiers, qui ont eu à distribuer plus d’une centaine de contraventions en à peine une soirée. 

11h | Les décès et les hospitalisations en hausse au Québec

AFP

 Le Québec compte 32 décès de plus et 1189 cas supplémentaires, portant le total à 130 888 personnes infectées et 6806 morts depuis le début de la pandémie.

Hier, la province recensait 1259 infections et 32 décès. 

LA SITUATION AU QUÉBEC EN DATE DU 21 NOVEMBRE 2020

– 130 888 personnes infectées (+1189)

– 6806 décès (+32)

– 646 personnes hospitalisées (+22)

 – 99 personnes aux soins intensifs (+3)

– Les prélèvements réalisés le 19 novembre s’élèvent à 31 099, pour un total de 3 652 166.

11h | La dangereuse tendance du masque sous le nez

Bien que les mesures sanitaires soient en place déjà depuis plus de huit mois au Québec, le masque est encore trop souvent mal porté, constate le virologue à la retraite, Jacques Doucet. 

En entrevue au Québec Matin, le spécialiste des maladies infectieuses a rappelé que la taille du virus SARS-CoV-2 est si petite qu’il est capable de s’infiltrer dans pratiquement n’importe quelle ouverture. 

«Il n’y a pas beaucoup de portes d’ouvertures pour que le virus entre chez l’humain. On parle du visage de la personne : les yeux, le nez, la bouche. C’est ce qu’il faut protéger parce que c’est par là que le virus va entrer», explique-t-il.  

Les rassemblements de Noël risquent d’avoir des conséquences importantes sur un système de santé déjà « sous tension », préviennent des experts. 

10h43 | Le visage paralysé six mois plus tard

Survivre aux soins intensifs n’était que le premier round d’un long combat contre la COVID-19, a appris un quinquagénaire qui n’a pas encore retrouvé l’usage complet d’une jambe en plus d’avoir la moitié du visage paralysée six mois après son hospitalisation.  

« J’ai toujours une petite voix dans ma tête qui dit : “Est-ce que tout va revenir à la normale ?” lance Jean-François Gagnon. On m’a ramené en vie, mais à quel prix ? »   

Le Trifluvien de 59 ans a passé 53 jours à l’hôpital, dont 18 plongé dans un coma artificiel, après avoir contracté la COVID-19 à son retour de la République dominicaine, en mars. 

« De la journée où j’ai commencé à avoir de forts symptômes – autour du 30 mars – jusqu’à ma sortie du coma, je ne me souviens de rien », souffle-t-il.

10h35 | Le nerf de sa main détruit à jamais à cause de la COVID-19

Un père de famille foudroyé par le virus ne retrouvera plus jamais l’usage complet de la main gauche en raison de la façon dont il était positionné durant les 15 jours qu’il a dû passer dans le coma. 

Quand il est sorti du coma à la mi-avril, Georges Aguiar avait perdu 40 % de sa masse musculaire, éprouvait des difficultés respiratoires et faisait de l’arythmie.

Auxiliaire en santé à Deux-Montagnes, l’homme de 47 ans a donc dû réapprendre à marcher puisque ses jambes n’étaient plus capables de le porter. Sans parler de la fatigue constante qui le rattrapait à chaque effort.

« J’ai été levé au lève-personne pendant une semaine. Je ne pouvais pas croire que j’étais rendu à ce niveau-là. Je ne reconnaissais pas mon corps », dit-il. 

Et il a dû utiliser une marchette pendant quelques jours après sa sortie de l’hôpital.

9h18 | Du personnel soignant en détresse menace de démissionner en bloc

La situation de la pandémie est extrêmement préoccupante au Saguenay-Lac-Saint-Jean au point où un appel de détresse a été effectué par du personnel soignant, épuisé par la situation actuelle.

En entrevue à Salut, Bonjour! week-end, Julie Bouchard, présidente du Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a expliqué avoir dû répondre à cette situation très préoccupante vendredi soir. 

«Le moral est toujours à zéro. Hier en soirée j’ai reçu un appel de détresse d’un département d’Alma, où les professionnels en soins menacent de démissionner en bloc si la situation ne s’améliore pas et si on ne vient pas leur prêter main-forte pour la suite des choses», a expliqué la présidente du syndicat.

Mme Bouchard a tôt fait d’interpeller la direction à ce sujet, et des aménagements pourraient être faits, tels que l’aménagement des horaires de travail. 

8h07 | Noël: des conséquences importantes sur le système de santé

Les rassemblements de Noël risquent d’avoir des conséquences importantes sur un système de santé déjà « sous tension », préviennent des experts.

« Ce qui nous fait peur, c’est que notre système de santé fonctionne déjà à plein régime. On voit mal comment on pourrait gérer une augmentation des cas [de COVID-19], le réseau est vraiment sous tension en ce moment », souligne le Dr Gilbert Boucher, président de l’Association des spécialistes en médecine d’urgence du Québec (ASMUQ).

Le premier ministre Legault a annoncé jeudi que les familles pourront rassembler jusqu’à 10 personnes les 24, 25, 26 et 27 décembre pour célébrer Noël. Le tout, encastré entre deux semaines de confinement volontaire.

7h55 | Un mouvement «anti-masques» hétéroclite s’enracine en Allemagne

Une danseuse en saroual qui côtoie un néonazi arborant l’insigne du Reich allemand, des messages pacifistes dans des défilés émaillés de violences: le mouvement des «anti-masques», en pleine expansion en Allemagne, interpelle par son caractère hétéroclite. 

GERMANY-HEALTH-VIRUS-DEMO

AFP

7h43 | COVID et pollution de l’air: relation toxique ?

AFP

La pandémie du COVID-19 a certes permis une éclaircie dans les ciels pollués des grandes métropoles confinées, mais les experts s’inquiètent surtout d’une relation possiblement toxique entre la pollution de l’air et le virus respiratoire.

Avec la multiplication des mesures de confinement un peu partout dans le monde, avec les restrictions de circulation et la crise économique, de multiples études ont montré une chute parfois spectaculaire de la concentration de certains polluants de l’air aux États-Unis, en Chine ou en Europe.

L’impact a été particulièrement visible pour le dioxyde d’azote (NO2) et les particules. Par exemple, lors des confinements du printemps, l’Espagne a vu une baisse de 61% du NO2 dans l’air, la France de 52% ou l’Italie de 48%, selon l’Agence européenne de l’environnement.

5h59 | Le gouvernement polonais déconseille les voyages à Noël, maintient les restrictions

Le premier ministre polonais a formellement déconseillé aux Polonais de voyager pendant la période de Noël et a annoncé que la plupart des restrictions anticoronavirus seraient maintenues.

5h51 | On sait qu’on en meurt, mais on connaît moins les séquelles des survivants

Les experts mettent en garde contre les séquelles physiques encore méconnues et la détresse psychologique que peut laisser le virus dans son sillon. 

François Marquis

Photo courtoisie, Sylvain Durocher

5h10 | La COVID-19 a fait basculer leur vie

Au moment où frappe la seconde vague de COVID-19, des centaines de Québécois continuent de souffrir des mois après avoir été infectés par le virus, certains marqués par des séquelles physiques ou psychologiques. 

3h55 | Nouveaux records d’infections et de décès en Russie

La Russie a enregistré samedi de nouveaux records en termes d’infections et de décès quotidiens du nouveau coronavirus, deux jours après avoir dépassé la barre des deux millions de malades.

Les autorités sanitaires ont rapporté 24 822 nouvelles infections samedi et 476 nouveaux décès, pour un total de 2 064 748 millions de cas détectés depuis le début de l’année et 35 778 morts.

2h30 | Covid et pollution de l’air, entre beau fixe et relation toxique

La pandémie du Covid-19 a certes permis une éclaircie dans les ciels pollués des grandes métropoles confinées, mais les experts s’inquiètent surtout d’une relation possiblement toxique entre la pollution de l’air et le virus respiratoire.

Avec la multiplication des mesures de confinement un peu partout dans le monde, avec les restrictions de circulation et la crise économique, de multiples études ont montré une chute parfois spectaculaire de la concentration de certains polluants de l’air aux Etats-Unis, en Chine ou en Europe.



Source

Powered by moviekillers.com