#coronavirus #COVID19 Six mois d'immunité, vers une réouverture des commerces en France… le point sur le coronavirus – Paris Match

#coronavirus #COVID19

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : le point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.

La situation en France

Le pic épidémique de la 2e vague de Covid-19 a sans doute été franchi en France, mais si les commerces ont bon espoir d’ouvrir au 1er décembre, la page du confinement n’est pas encore tournée. «Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi», a souligné Santé publique France (SpF) dans un communiqué accompagnant son point épidémiologique hebdomadaire. Sur les dernières 24h, le nombre de décès enregistrés à l’hôpital est de 386, tandis que le nombre de patients en réanimation a légèrement baissé pour le 4e jour consécutif. Mais «on a encore une circulation du virus importante», observe dans un entretien au Monde Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, qui guide les choix du gouvernement. Au total, 48.265 malades du Covid-19 sont morts en France depuis le début de l’épidémie.

Parmi les principaux dossiers du gouvernement, avant Noël, la réouverture des commerces dits «non essentiels», envisageable «autour du 1er décembre», a annoncé le Premier ministre Jean Castex, en visite à Crozon (Finistère). Dans cette optique, la grande distribution, le commerce et le commerce en ligne ont annoncé avoir accepté de décaler d’une semaine le «Black Friday», la gigantesque opération de promotion venue des Etats-Unis, du 27 novembre au 4 décembre, «sous réserve d’une réouverture des commerces d’ici là». Reste à savoir si toutes les plateformes internet joueront le jeu et dans quelles conditions les boutiques pourront accueillir leurs clients. Les contours du confinement allégé seront dévoilés par Emmanuel Macron lors d’une allocution mardi à 20h.

Jusqu’à six mois d’immunité pour les contaminés

Les personnes atteintes par le nouveau coronavirus sont très peu susceptibles de contracter de nouveau la maladie les six mois suivants, relève une étude de l’université britannique d’Oxford et des hôpitaux universitaires d’Oxford présentée vendredi. Leurs recherches, qui n’ont pas encore été évaluées par les pairs, se fondent sur une étude menée entre avril et novembre 2020 auprès de 12.180 soignants employés dans les hôpitaux universitaires d’Oxford. Les soignants ont été régulièrement testés pour déterminer s’ils avaient des anticorps et s’ils avaient le Covid-19.

«Cette étude toujours en cours impliquant une large cohorte de soignants a montré qu’une infection par le Covid-19 offre une protection contre une réinfection pour la plupart des gens pendant au moins six mois», a déclaré dans un communiqué l’un des auteurs, le professeur David Eyre, de l’Université d’Oxford.

Au total, 1.246 soignants étaient positifs aux anticorps mais aucun n’a développé de nouvelle infection au Covid-19 accompagnée de symptômes. Trois soignants avec des anticorps ont été testés positifs au Covid-19 mais étaient tous en bonne santé et n’ont pas présenté de symptômes. A titre de comparaison, 76 employés sans anticorps ont été testés positifs au virus.

Le point dans le monde

Plus de 56,8 millions de cas et 1,36 million de morts ont été officiellement recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi vendredi par l’AFP.

Aux Etats-Unis, l’épidémie est en phase «exponentielle», avec quelque 200.000 nouveaux cas et 1.750 morts en 24 heures, après plus de 2.000 la veille, un seuil qui n’avait plus été franchi depuis des mois.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 168.061 morts et 5.981.767 cas, l’Inde avec 131.578 morts (8.958.483 cas), le Mexique avec 100.104 morts (1.019.543 cas), et le Royaume-Uni avec 53.775 morts (1.453.256 cas).

Toute reproduction interdite



Source

Powered by moviekillers.com