EN DIRECT EN DIRECT – Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 21 novembre – Europe 1

Coronavirus en direct #coronavirus

EN DIRECT

Le dernier bilan fait état en France de 48.265 morts du Covid-19, ainsi que d’une baisse des réanimations et des hospitalisations. Le président de la République va prononcer mardi une allocution télévisée, dans laquelle il détaillera des adaptations des règles du confinement et pourrait annoncer la réouverture des commerces le 1er décembre. Les indicateurs s’améliorent dans l’Hexagone et selon Santé Publique France, le pic de la deuxième vague pourrait être franchi. La pandémie s’accélère en revanche au Canada et aux Etats-Unis, qui adoptent de nouvelles mesures sanitaires. Suivez l’évolution de la situation en direct. 

Les informations à retenir

  • 48.265 morts en France, nouvelle baisse des réanimations et des hospitalisations
  • Emmanuel Macron va s’adresser aux Français mardi soir à 20h dans une allocution télévisée 
  • Plus de 56 millions de cas ont été enregistrés dans le monde

Réanimations et hospitalisations en baisse en France

La France compte désormais 48.265 morts du coronavirus, soit 1.138 de plus sur les dernières 24 heures, selon les données publiées vendredi sur le site du gouvernement. Les réanimations sont en baisse avec 4.582 cas graves, soit 71 de moins depuis le dernier pointage. Autre baisse notable, celle des hospitalisations. On en dénombre désormais 31.906, soit 439 de moins que jeudi soir. 

Selon les derniers chiffres, 2.109.170 personnes ont été contaminées en France depuis le début de la pandémie. Cela représente 22.882 cas de contamination supplémentaires ces dernières 24 heures, contre près de 43.000 jeudi dernier. « Les indicateurs s’améliorent, la dynamique épidémique s’est réduite (…). Mais la pression sanitaire reste extrêmement élevée dans notre pays et nos hôpitaux sont encore en situation de très forte charge en termes de malades », a insisté le ministre de la Santé, Olivier Véran. 

Emmanuel Macron va parler aux Français mardi soir 

Emmanuel Macron s’adressera aux Français mardi à 20 heures pour annoncer une adaptation des règles du confinement face à l’épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi l’Elysée. Cette allocution télévisée interviendra une semaine avant l’échéance du 1er décembre, fixée par le chef de l’Etat lorsqu’il avait annoncé le reconfinement national le 28 octobre.

Le chef de l’Etat devrait annoncer un allégement des mesures, pour un déconfinement « progressif ». Fin des attestations le 20 décembre, nouvelle politique d’isolement des cas positifs : on vous explique ici les pistes envisagées par le gouvernement

La France est encore « loin du déconfinement », avait averti mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Le Premier ministre Jean Castex rencontre les chefs de partis et groupes politiques ce vendredi après-midi, puis organise une réunion avec les partenaires sociaux la semaine prochaine.

Le pic de la seconde vague vraisemblablement franchi

Le pic de la seconde vague de l’épidémie de Covid-19 en France a vraisemblablement été franchi, a indiqué vendredi l’agence sanitaire Santé publique France, qui appelle toutefois à maintenir les « mesures de prévention ». « Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi », a expliqué l’agence sanitaire dans un communiqué.

Selon Santé publique France, « les résultats actuels permettent de constater une diminution franche de tous les indicateurs, plus marquée dans les premières métropoles mises sous couvre-feu ». L’agence sanitaire estime que ces mesures ont eu « un effet direct »: c’est en effet ce que semble prouver « la temporalité entre la mise en application du premier couvre-feu et l’inversion de la tendance une dizaine de jours plus tard ».

Les petits commerces et la SNCF devraient être opérationnels pour anticiper les fêtes

Jean Castex a estimé vendredi que « nous sommes sur la bonne voie » sur le plan de l’amélioration des indicateurs sanitaires pour envisager une réouverture des commerces « autour du 1er décembre ».

Le Premier ministre, en déplacement à Crozon, dans le Finistère, a rappelé les deux conditions pour cette réouverture : amélioration des indicateurs sanitaires, et « nous sommes en bonne voie », et des protocoles adaptées. « Si on continue nos efforts, effectivement, ça permettra de vous rouvrir (…) nous l’espérons, autour du 1er décembre, c’est-à-dire le plus vite possible », a-t-il précisé lors d’une discussion avec une commerçante.

Vers un report d’une semaine du Black Friday

La grande distribution, le commerce et le commerce en ligne ont accepté vendredi de décaler d’une semaine le « Black Friday » prévu le 27 novembre, « sous réserve d’une réouverture des commerces d’ici là », ont-ils annoncé dans un communiqué commun avec le ministère de l’Economie.

« Cet accord unanime a été conclu en vue de permettre une réouverture prochaine des commerces dans des conditions de sécurité sanitaire maximale », expliquent les signataires, à l’issue d’une réunion sur le sujet avec le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. De son côté, le directeur général d’Amazon France, Frédéric Duval, a annoncé, jeudi soir, que le géant de la vente en ligne acceptait de reporter le Black Friday du 27 novembre au 4 décembre. Un soulagement pour les petits commerçants français qui vont probablement pouvoir rouvrir leurs portes dès le 27 novembre.

La pandémie décélère en Europe…

L’Europe est restée l’épicentre de l’épidémie de Covid-19 ces sept derniers jours, malgré une baisse des nouvelles contaminations. Avec 264.100 nouveaux cas quotidiens, le Vieux continent est la région enregistrant le plus de nouvelles contaminations, loin devant les Etats-Unis/Canada (172.200 par jour). Mais les nouveaux cas refluent (-7%) dans une Europe où de nombreux pays sont confinés ou soumis à des couvre-feux. 

La plus forte décrue est observée au Népal (- 41%, 1.500 nouveaux cas par jour). Suivent la République tchèque (-38%, 5.100), la France (-37%, 26.800), la Belgique (-36%, 4.300) et le Mexique (-35%, 4.000). La République tchèque, la France et la Belgique ont décrété de fortes restrictions ces dernières semaines.

… Mais s’accélère en Amérique du Nord

Le Canada connaît une « montée fulgurante des cas » de coronavirus et les Canadiens doivent se ressaisir rapidement, a prévenu vendredi le Premier ministre Justin Trudeau quelques heures après la publication de nouvelles projections alarmistes par les autorités sanitaires. La plus grande ville du Canada, Toronto, et une grande partie de sa banlieue seront placées en « confinement » à partir de lundi en raison de l’aggravation de l’épidémie de Covid-19, a annoncé vendredi le Premier ministre de l’Ontario.

Aux Etats-Unis, l’épidémie est en phase « exponentielle », avec plus de 197.000 nouveaux cas et 1.800 morts sur 24 heures vendredi. La veille, le pays avait déploré plus de 2.200 morts en une journée, un seuil qui n’avait plus été atteint depuis des mois. La majeure partie de la Californie sera placée sous un couvre-feu nocturne pendant un mois, alors que la ville de New York a refermé ses écoles. Les Américains ont été invités à s’abstenir de voyager pour la grande fête familiale de Thanksgiving jeudi prochain. 

56 millions de cas dans le monde, 1,36 million de morts

Plus de 56.872.830 cas, causant 1.360.914 décès, ont été officiellement détectés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un bilan établi vendredi par l’AFP. Après les Etats-Unis qui comptent 252.555 morts, les pays les plus touchés sont le Brésil (168.061), l’Inde (131.578), le Mexique, devenu le quatrième pays à dépasser les 100.000 morts (100.104), et le Royaume-Uni (53.775).



Source

Powered by moviekillers.com