#coronavirus #COVID19 Covid-19 : les cas prioritaires pourront être vaccinés dans «les premiers mois de 2021» – Le Parisien

#coronavirus #COVID19

L’Essentiel

  • Le pic de la 2e vague a été sans doute franchi en France.
  • En France, 386 décès causés par le coronavirus ont été enregistrés en 24 heures selon le dernier bilan. Au total, 47 520 personnes sont mortes depuis le début de la pandémie.
  • 4566 patients sont actuellement pris en charge au sein des services de réanimation en France. Une légère baisse pour le 4e jour consécutif.
  • Emmanuel Macron doit intervenir la semaine prochaine pour présenter de nouvelles mesures.
  • Certaines restrictions devraient être allégées la semaine prochaine.
  • Le Black Friday va être reporté au 4 décembre en France.
  • L’arrivée des vaccins se précise et la France se prépare .

22h30. Ce direct est à présent terminé. Merci d’avoir suivi l’actualité de ce vendredi avec Le Parisien. Rendez-vous demain dès 7 heures. Et portez-vous bien.

22h15. La ville de Toronto en « confinement » à partir de lundi. La plus grande ville du Canada, Toronto, et une grande partie de sa banlieue seront placées en « confinement » à partir de lundi en raison de l’aggravation de l’épidémie de Covid-19, a annoncé ce vendredi le Premier ministre de l’Ontario. « À compter de lundi 23 novembre à 00h01, Toronto et Peel seront placées en confinement », a indiqué Doug Ford lors d’une conférence de presse. « La situation est extrêmement sérieuse et d’autres actions sont nécessaires », a-t-il justifié.

21h40. Portugal : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 8 décembre. En vigueur depuis le 9 novembre, l’état d’urgence sanitaire en a été prolongé jusqu’au 8 décembre inclus. Il devrait même s’étendre au-delà de cette date. Le gouvernement doit encore préciser les mesures qui s’appliqueront à partir de mardi.

21h30. Pourquoi l’arrivée des tests antigéniques a faussé certains indicateurs. Ces tests, disponibles depuis la fin du mois d’octobre, ne sont pas en encore pris en compte dans le calcul du taux d’incidence. Celui-ci est en réalité supérieur de 10 % au nombre affiché. Décryptage.

21 heures. Dans le Finistère, Castex défend mordicus sa « posture de fermeté ». Que ce soit face à une libraire, un étudiant ou même des « sirènes » mécontentes de ne pas avoir accès à la mer, Jean Castex a défendu pied à pied sa « posture de fermeté » concernant le confinement, lors de sa visite dans le Finistère. Une manière de répondre à la pression croissante d’élus ou de professionnels réclamant une réouverture de l’ensemble des commerces avant l’échéance du 1er décembre, alors qu’Emmanuel Macron rendra son verdict mardi soir.

20h55. L’Opéra de Paris va lancer une plateforme numérique de spectacles et masterclass. L’Opéra de Paris va lancer début décembre une plateforme numérique « L’Opéra chez soi » en partie payante pour montrer ses productions d’opéras et de ballets, ainsi que ses masterclass. Ce sera la première fois que l’institution tricentenaire monétisera ses productions sur une plateforme numérique. Les tarifs n’ont pas encore été fixés mais l’Opéra précise qu’ils seront « modérés » pour permettre un plus grand nombre d’y assister.

20h45. En France, 22 882 cas de plus. En 24 heures 21 003 cas ont été confirmés par RT-PCR et 1 879 cas confirmés par test antigénique.

20h40. Le professeur Raoult porte plainte contre un homologue du CHU de Grenoble. Le professeur Didier Raoult a porté plainte pour diffamation contre Jean-Paul Stahl, professeur de maladies infectieuses au CHU de Grenoble, après que celui-ci l’a notamment accusé de proférer des « fadaises » et d’avoir « bidonné » son étude sur l’hydroxychloroquine, a-t-on appris auprès de son avocat.

20h30. Covid-19 : les publics prioritaires pourront être vaccinés dans « les premiers mois de 2021 ». Une fois les premiers vaccins contre le Covid-19 disponibles en France, les publics prioritaires pourront être vaccinés « dans les premiers mois de 2021 », a estimé ce vendredi une responsable de la Haute autorité de santé (HAS), disant « ne pas craindre une pénurie ».

20h25. Allègement du confinement : une reprise des célébrations religieuses dès le 28 novembre? La date est sur la table. Les représentants des différents cultes ont hâte d’être de nouveau en mesure de réunir des fidèles. Et mettent en avant leur sens de l’effort collectif et des responsabilités…

20h15. Le G20 sollicité pour trouver 4,5 milliards de dollars pour l’OMS. Les pays du G20 doivent aider à combler un manque de 4,5 milliards de dollars dans le fonds de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour notamment distribuer des vaccins contre le coronavirus, exhortent des dirigeants dans une lettre adressée au roi Salmane d’Arabie saoudite. Un tel engagement « permettra une stratégie de sortie de crises », ont ajouté les signataires.

20h10. La FFT veut une « reprise complète » en décembre. La Fédération française de tennis a réclamé au gouvernement une « reprise complète » de la pratique dès le mois de décembre, alors que les autorités pourraient annoncer dans les prochains jours un assouplissement du confinement.

20h05. Il faut « écraser la courbe » pour alléger la pression sur l’hôpital, insiste l’ARS Ile-de-France. « Il faut que les chiffres d’hospitalisation baissent, non seulement parce qu’un quart des personnes en réanimation meurent mais aussi parce qu’il faut que nous reprenions une activité normale », a expliqué ce vendredi son directeur Aurélien Rousseau.

20 heures. Un santon du professeur Raoult. Pour mettre la crèche de Noël à l’heure du Covid-19, une santonnière de Saint-Cyr-sur-Mer (Var) a créé une figurine à l’effigie du professeur Didier Raoult. « Il s’est imposé à moi, c’est quand même un personnage qui marque 2020 », explique à l’AFP Fabienne Pardi. Longs cheveux blancs, lunettes métalliques, tout y est, y compris, dans son éprouvette, un minuscule SARS-CoV-2, le virus à l’origine du Covid-19.

Le professeur Didier Raoult a désormais son santon. /NICOLAS TUCAT/AFP
Le professeur Didier Raoult a désormais son santon. /NICOLAS TUCAT/AFP  

19h55. Emballage/parfumerie : Qualipac supprime 125 postes en France. La société Qualipac, spécialiste de l’emballage pour la parfumerie et les cosmétiques, va supprimer 125 postes à Chartres et Aurillac, où l’une des deux usines du site sera fermée, a-t-on appris ce vendredi auprès du groupe. Selon Thierry Rabu son directeur général, Qualipac s’attend à une chute de 30 % de son activité du fait de la crise du covid-19 et de la fermeture des boutiques des aéroports.

19h50. Les dépenses de santé ont continué d’augmenter jusqu’au reconfinement. Le rattrapage des dépenses de santé, après le coup d’arrêt du premier confinement, s’est poursuivi jusqu’à fin octobre, avec une flambée des tests de dépistage et un léger rebond des arrêts de travail, indique l’Assurance maladie. Les remboursements d’examens biologiques ont plus que doublé (+ 113 %) par rapport à octobre 2019, précise la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam).

19h45. Foot : la polémique et le nombre de cas positifs en sélection uruguayenne enflent. L’épidémie de Covid-19 tout comme la polémique ne cessent d’enfler dans les rangs de la sélection uruguayenne de football, qui compte 16 cas après l’annonce ce vendredi du test positif du défenseur Diego Godin. Le gouvernement attend des explications de la part de la Fédération uruguayenne tandis que l’Atlético de Madrid, où évoluent deux joueurs positifs, dont Luis Suarez, est furieux.

19h40. Belgique : émotion après le suicide d’une jeune entrepreneuse en plein confinement. Le suicide d’une jeune Belge de 24 ans qui venait d’ouvrir son barber-shop à Liège est en passe de devenir un symbole de la détresse face à la pandémie. Le drame a ému toute une société, du Premier ministre Alexander De Croo jusqu’au cinéaste Luc Dardenne. Notre article.

19h35. Londres demande à son régulateur sanitaire d’examiner le vaccin de Pfizer/BioNTech. Le gouvernement britannique a annoncé ce vendredi avoir demandé à l’Autorité de réglementation sanitaire des médicaments (MHRA) d’examiner le vaccin contre le virus mis au point par Pfizer et BioNTech, en vue d’une mise sur le marché britannique. « Si le vaccin est approuvé, il sera bien sûr disponible dans tout le Royaume-Uni », a ajouté le ministre de la Santé, assurant qu’il serait « gratuit ».

19h30. Covid-19 : l’Insee confirme une nette hausse des décès, mais entrevoit un palier. Le nombre des décès quotidiens en France, toutes causes confondues, était début novembre supérieur de 25 % aux chiffres enregistrés l’an dernier à la même période, mais cette hausse de la mortalité semble donner de premiers signes de ralentissement, a indiqué ce vendredi l’Insee.

19h25. Des hôtels à nouveau mobilisés pour l’hébergement des sans-abri. Le gouvernement a annoncé avoir conclu un accord avec l’Umih, principale organisation de l’hôtellerie, pour l’hébergement de personnes sans-abri dans le contexte de la crise sanitaire, un dispositif déjà activé lors du premier confinement. Cet accord « permet la mise à l’abri dans des hôtels de personnes sans domicile grâce à l’achat de nuitées auprès des établissements par les services d’Etat ou structures associatives habilitées », a indiqué le ministère du Logement.

19h20. La Turquie enregistre son nombre de morts le plus élevé en 24 heures. La Turquie a annoncé ce vendredi avoir enregistré 141 morts liées au virus en 24 heures, un record, peu avant l’entrée en vigueur de restrictions destinées à endiguer l’épidémie. On recense désormais 12 084 morts sur plus de 435 000 cas enregistrés officiellement. Le précédent record de morts avait été enregistré le 19 avril avec 127.

19h15. En France, légère baisse en réanimation. Le nombre de patients en réanimation a continué de baisser légèrement pour le 4e jour consécutif. Les services de réanimation étaient ainsi toujours occupés par 4 566 patients du Covid vendredi, dont 264 nouvelles admissions en 24 heures. La veille, ces services comptaient 4 637 malades du Covid, dont 311 nouvelles admissions.

19h10. Un nouveau bilan, avec 386 décès en 24 heures. Selon le dernier bilan des autorités sanitaires, 386 décès liés au Covid-19 sont recensés depuis jeudi. Sur le front des hospitalisations, 31 875 malades sont actuellement pris en charge, dont 1962 depuis la veille.

19h05. « Les Tuche 4 » attendront le 3 février. Le quatrième opus de la saga des « Tuche », qui se déroule pendant les fêtes de Noël, ne sortira finalement pas en décembre, mais seulement début 2021.

18h55. Protectrice contre le Covid-19, la nicotine ? Porter un patch de nicotine peut-il empêcher d’attraper le Covid-19 ? Pour tenter de le savoir, l’AP-HP (Hôpitaux de Paris) va lancer une étude nationale portant sur plus de 1600 personnes, a-t-elle annoncé ce vendredi. Certaines de ces personnes porteront des patchs de nicotine pendant 4 à 5 mois et d’autres des patchs de placebo, pour comparer et vérifier si la nicotine a un effet préventif contre le Covid-19.

18h45. Canada : 20 000 à 60 000 nouveaux cas de Covid par jour d’ici fin 2020. Le Canada pourrait passer la barre des 20 000 nouveaux cas quotidiens de coronavirus d’ici fin décembre si rien n’est fait pour limiter les contacts sociaux, selon des projections publiées ce vendredi. En cas de nouveau relâchement, le pays aux 38 millions d’habitants pourrait connaître jusqu’à 60 000 cas chaque jour dans le pire des scénarios, selon la responsable de l’Agence de santé publique.

18h40. Réouverture des commerces : durcissement de la jauge, horaires d’ouverture élargis ? Gouvernement et professionnels ont discuté ce vendredi du « protocole sanitaire renforcé » comprenant notamment une limitation plus importante des capacités d’accueil en magasin, ainsi qu’un possible élargissement des horaires d’ouverture. Sous réserve de validation par les autorités sanitaires, ils devraient notamment voir passer la jauge d’accueil maximal d’un client pour 4 m2 de surface de vente à un pour 8 m2, « quelle que soit la taille du commerce », selon un participant.

18h35. Isère/Haute-Savoie : appel à volontaires pour renforcer des Ehpad Alors que les Ehpad subissent frontalement la deuxième vague de l’épidémie, les départements de l’Isère et de Haute-Savoie ont chacun lancé des appels à volontaires pour venir renforcer des personnels épuisés ou en arrêt. En Isère, 906 personnels étaient absents vendredi dans les 101 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et 63 en résidences autonomie. Les Ehpad sont les plus touchés, « cela représente 20 % de leurs personnels, dans des structures déjà en tension », a affirmé le président du département Jean-Pierre Barbier.

18h25. Vers un déconfinement différencié selon les régions ? Selon nos informations, lors de sa réunion ce vendredi avec les chefs de partis, le Premier ministre leur a indiqué son ambition de piloter l’allègement du confinement de façon différenciée selon les régions et leur réalité épidémiologique. Cette option avait déjà été envisagée en amont du déconfinement en mai, mais abandonnée par Emmanuel Macron.

Damien Abad, patron du groupe LR à l’Assemblée et Renaud Muselier, président LR de la région PACA, ont également demandé à Jean Castex un allègement pour permettre l’ouverture des stations de ski. Le Premier ministre devrait recevoir lundi les élus concernés par cette question.

18h10. En Corée du Sud et en Nouvelle-Zélande, des déconfinements aux bilans bien différents. Ces pays cités en exemple et ayant vu les prémices d’une deuxième vague, ont imposé de nouvelles restrictions bien avant la France. Alors que celles-ci viennent d’être levées, leurs résultats diffèrent selon l’ampleur de leurs restrictions – et leur timing. Tour d’horizon.

17h55. Visioconférence aux assises : des syndicats de magistrats et d’avocats saisissent le Conseil d’Etat. Des syndicats de magistrats et d’avocats vont saisir le Conseil d’État contre une ordonnance du gouvernement permettant l’usage de la visioconférence aux assises pendant l’état d’urgence sanitaire, ont-ils annoncé, dénonçant « un mode dégradé de justice ». « La crise sanitaire offre en la matière une opportunité de choix d’installer une accoutumance à ce mode dégradé de justice », écrivent le Syndicat de la Magistrature (SM) et le Syndicat des avocats de France (SAF).

17h40. Le pic épidémique de la 2e vague franchi en France ? « Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi », a souligné Santé publique France (SpF) ce vendredi. Durant la semaine du 9 au 15 novembre, tous les indicateurs sont à la baisse : les cas de contamination (182 783 contre 305 135 la semaine précédente), le taux de résultats positifs (16,2 % contre 19,7 %), les hospitalisations (17 390 contre 19 940), les admissions en réanimation (2761 contre 3037), et, dans une moindre mesure, les décès (3756 contre 3817).

17h25. Cinémas et théâtres espèrent rouvrir en décembre, soirs compris Les exploitants de cinéma et théâtres réclament une réouverture en décembre, surtout le soir, même en cas de couvre-feu. « Un couvre-feu trop strict qui ne permettrait pas une telle séance du soir empêcherait toute réouverture », écrivent le syndicat national du théâtre privé (SNDTP) et la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) dans un communiqué. Des discussions sont en cours avec le ministère de la Culture, a précisé à l’AFP Marc-Olivier Sebbag, de la FNCF, soulignant que « le mois de décembre est un mois d’activité majeur » pour ces structures.

17h15. Paris pourrait vacciner « 30 à 40 % » de la population « dès janvier ». La mairie de Paris se tient prête à vacciner 30 à 40 % de la population parisienne contre le Covid-19 à partir de janvier, en ciblant « les plus de 65 ans et les plus fragiles », a annoncé ce vendredi l’adjointe à la Santé Anne Souyris. Le scénario étudié est celui d’une vaccination de la population prioritaire, dès « début janvier » voire en décembre si un vaccin est disponible. Suivra « une deuxième phase » pour le reste des plus de deux millions de Parisiens, qui « se ferait en médecine de ville », a ajouté Anne Souyris

17h05. La visite de Castex à Brest ne passe pas chez certains syndicalistes. « Ce vendredi 20 novembre 2020, le Premier ministre Jean Castex a visité le CHRU de Brest mais les organisations syndicales n’ont pu se rendre dans le CHRU. Elles ont été confinées dans leurs locaux syndicaux, encadrées par des agents des renseignements territoriaux », a déploré le délégué Sud au CHRU de Brest Sylvain Madec, auprès de Ouest-France, qui, clame songer à « porter plainte pour séquestration ». Il reconnaît toutefois qu’une autre délégation syndicale a été reçue par l’un des conseillers du Premier ministre.

16h50. Enquête ouverte après un décès dans un Ehpad à Clamart. Une information judiciaire pour « homicide involontaire par manquement délibéré d’une obligation particulière de prudence » et « non-assistance à personne en danger », a été ouverte contre X après le décès d’une résidente atteinte du Covid-19 dans l’Ehpad Bel-Air (groupe Korian), à Clamart, a-t-on appris ce vendredi. La petite-fille de cette femme de 96 ans « s’est rendue compte via les échanges en FaceTime qu’elle pouvait avoir avec sa grand-mère qu’il n’y avait pas le respect des gestes de protection », selon son avocat.

16h40. La banque alimentaire lance une plateforme d’achat en ligne. Alors que la grande collecte de la Banque Alimentaire aura lieu des 27 au 29 novembre, l’association a annoncé ce jeudi lancer une plateforme en ligne, afin, face à la crise sanitaire, de permettre aux donateurs d’acheter des produits en ligne.

16h30. Un report du Black Friday : Bercy et les commerçants et e-commerçants annoncent ce vendredi avoir trouvé un accord sur un report d’une semaine de l’opération commerciale, si les commerces rouvrent d’ici là. « Cet accord unanime a été conclu en vue de permettre une réouverture prochaine des commerces dans des conditions de sécurité sanitaire maximale », expliquent les signataires, à l’issue d’une réunion sur le sujet avec le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.

16h15. Covid-19 : 1,8 million d’Australiens confinés à cause du mensonge d’un pizzaïolo. Les mensonges de cet homme ont induit en erreur les autorités, qui avaient redouté, à tort, l’apparition d’une souche particulièrement virulente du coronavirus.

15h58. Macron s’exprimera à 20 heures mardi. Le président Macron s’adressera aux Français mardi à 20 heures pour annoncer une adaptation des règles du confinement face à l’épidémie de Covid-19. Cette allocution télévisée interviendra une semaine avant l’échéance du 1er décembre, fixée par le chef de l’Etat lorsqu’il avait annoncé le reconfinement national le 28 octobre.

15h55. Italie : campagne massive de tests dans le Sud-Tyrol. Le Sud-Tyrol, une région autonome de l’extrême nord de l’Italie à la frontière avec l’Autriche, a entamé aujourd’hui une campagne massive de dépistage du Covid-19 qui durera jusqu’à dimanche, dans le but de tester 70 % de sa population sur une base volontaire. Selon les autorités de cette région essentiellement germanophone, les taux d’infection par le coronavirus ont « atteint de telles proportions » qu’il devenait crucial de tester 350 000 personnes pour isoler les vecteurs de contamination.

15h45. Le Covid serait du pain bénit pour la droite radicale. Une étude diligentée par le gouvernement d’Angela Merkel, qui préside jusqu’à la fin de l’année le Conseil de l’UE, montre que la pandémie est une « opportunité » à saisir par la droite radicale pour attirer de nouveaux militants, issus des mouvances anti-vaccins et conspirationnistes Cette étude a été réalisée en Allemagne, France, Grande-Bretagne, Etats-Unis, Suède et Finlande par le Counter Extremism Project, un think-tank international réunissant experts et anciens diplomates. Elle décrit l’émergence dans ces pays depuis 2014 d’une nouvelle droite radicale « sans leader, transnationale, apocalyptique et orientée vers la violence », autour de thèmes tel qu’un supposé « grand remplacement » des populations européennes par des immigrés d’autres continents.

15h30. Les contaminations en baisse spectaculaire au Népal. Ces sept deniers jours, une forte décrue est observée au Népal (-41 %, 1500 nouveaux cas par jour). Suivent la République tchèque (-38 %, 5 100), la France (-37 %, 26 800), la Belgique (-36 %, 4 300) et le Mexique (-35 %, 4 000). Comme la France, la République tchèque et la Belgique ont décrété de fortes restrictions ces dernières semaines.

15h20. L ‘Autriche va entamer un dépistage national. Vienne a commandé sept millions de tests antigéniques pour 50 millions d’euros et son armée va mener une campagne massive de dépistage volontaire du coronavirus en vue d’éviter un nouveau confinement. « Nous voulons permettre aux gens de fêter Noël dans un cercle familial étroit […]; les tests de masse constituent désormais une option efficace de substitution aux confinements pour plusieurs semaines », explique le chef du gouvernement Sebastian Kurz.

15h10. E n France, la fréquentation des urgences en forte baisse. Les passages aux urgences baissent depuis la rentrée, comme lors de la première vague, symptôme possible d’une multiplication des renoncements aux soins. N otre analyse.

15 heures. Le Loiret veut aider les commerçants à monter leur vitrine numérique. Le département et la chambre de commerce et d’industrie leur proposent le soutien gratuit de médiateurs pour créer leur page Facebook ou se référencer sur Google pour vendre au moins par téléphone. Notre reportage.

14h50. La pandémie flambe en Serbie. C’est dans ce pays des Balkans que l’épidémie accélère le plus (+ 68 %, 4 300 nouveaux cas par jour), parmi ceux ayant enregistré plus de 1 000 cas quotidiens pendant la semaine écoulée. Suivent l’Azerbaïdjan (+ 47 %, 2 000), le Pakistan (+ 43 %, 2 300), le Japon (+ 43 %, 1 600) et la Turquie (+ 40 %, 3600).

14h45. Cyclisme : la Tropicale Amissa Bongo 2021 reportée. Cette importante course cycliste gabonaise où les coureurs africains côtoient les internationaux, prévue du 18 au 24 janvier, a été reportée en raison de la pandémie.

14h37. Macron parlera mardi ou mercredi. Selon nos informations, Emmanuel Macron devrait s’exprimer mardi ou mercredi soir pour aborder, notamment, la question de l’allègement du confinement. Le jour de sa prise de parole sera décidé en fonction d’ultimes arbitrages, à venir ce week-end, sur la date de réouverture des commerces non essentiels, dès le week-end suivant ou plus tard.

14h30. L’Europe, épicentre de l’épidémie, mais les nouveaux cas refluent. Avec 264 100 nouveaux cas quotidiens, l’Europe est la région enregistrant le plus de nouvelles contaminations ces sept derniers jours, loin devant les Etats-Unis/Canada (172 200 par jour). Mais les nouveaux cas refluent (-7 %) sur le Vieux Continent où de nombreux pays sont confinés ou soumis à des couvre-feux, tandis qu’ils montent en flèche en Amérique du Nord (+ 26 %).

14h15. J usqu’à six mois d’immunité après une infection? C’est ce qu’indique une étude de l’université britannique d’Oxford et des hôpitaux universitaires d’Oxford présenté. Mais leurs recherches, qui n’ont pas encore été évaluées par leurs pairs, se fondent sur une étude menée entre avril et novembre 2020 auprès de 12 180 soignants employés dans les hôpitaux universitaires d’Oxford. Les soignants ont été régulièrement testés pour déterminer s’ils avaient des anticorps et s’ils avaient le Covid-19. « Cette étude toujours en cours impliquant une large cohorte de soignants a montré qu’une infection par le Covid-19 offre une protection contre une réinfection pour la plupart des gens pendant au moins six mois », déclare a un des auteurs, le professeur David Eyre de l’Université d’Oxford.

13h55. Des pistes pour assouplir le confinement. Alors que le gouvernement se refuse à employer le terme de « déconfinement », un allègement des actuelles restrictions devrait être prochainement décidé. Les commerces qualifiés par les autorités de « non essentiels » pourraient rouvrir le samedi 28 novembre; les cultes pourraient reprendre avec une jauge de 30 personnes et les espaces culturels avec une jauge semblable. Plus de détails dans notre article.

13h50. L’Espagne prête à vacciner massivement. Une partie « très substantielle » de la population espagnole aura été vaccinée contre le Covid-19 d’ici à mi-2021, annonce le chef du gouvernement Pedro Sanchez. « Nos prévisions sont que, dans tous les scénarios raisonnables, une partie très substantielle de la population espagnole pourra être vaccinée, avec toutes les garanties, au cours du premier semestre » de l’année prochaine. Il a ajouté que le plan de vaccination serait présenté mardi en conseil des ministres et que l’Espagne serait « le premier pays de l’Union européenne, avec l’Allemagne, à avoir un plan complet de vaccination ».

13h45. Delfraissy évoque une « sortie du tunnel » mais une année 2021 « pas comme les autres ». Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique qui guide les choix du gouvernement, voit « la sortie du tunnel » avec l’arrivée de vaccins contre le Covid-19. Mais la situation épidémique ne sera « sans doute pas […] normale au moment des fêtes de fin d’année ». « Finalement, il ne sera peut-être pas aussi difficile qu’on le pensait de mettre au point un vaccin contre ce coronavirus! […] Même si le vaccin ne réglera pas tout et si l’année 2021 ne sera pas une année comme les autres, je vois la sortie du tunnel », affirme-t-il dans un entretien au Monde.

13h35. Recul de plus de 10 % du PIB en Grèce. La Grèce révise les prévisions de contraction de son produit intérieur brut (PIB) pour 2020. Elle table désormais sur une récession plus marquée, de 10,5 %, avant une croissance de 4,8 % l’an prochain.

13h25. Taxe reportée à Venise. La commune de Venise (Italie) a décidé de reporter à 2022 la mise en œuvre de sa taxe d’entrée pour les touristes, qui devait entrer en vigueur au cours de l’été. Ce report est destiné à tenter de relancer une activité complètement à l’arrêt. En Italie, le tourisme représente 13 % du PIB et 15 % des emplois, mais l’économie de la Cité des Doges est encore plus dépendante de ce secteur.

13h14. Foot : trois nouveaux internationaux norvégiens positifs au Covid. Trois nouveaux joueurs de la sélection norvégienne ont contracté le coronavirus, une semaine après l’apparition d’un premier cas qui a totalement chamboulé l’équipe, déclare la Fédération norvégienne de football dans un communiqué. Les défenseurs Patrick Berg et Marius Lode et le milieu de terrain Markus Henriksen, qui jouent tous les trois dans des clubs norvégiens, ont été testés positifs mais ne présentent quasiment pas de symptômes. Ils sont en quarantaine dans un hôtel depuis samedi, au lendemain de la détection du virus chez l’arrière droit Omar Elabdellaoui, qu’ils venaient de côtoyer lors d’un rassemblement.

13h06. Le bilan de la pandémie de Covid-19 à midi. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 360 914 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles à midi. Plus de 56 872 830 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 36 274 600 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Sur la journée de jeudi, 11 100 nouveaux décès et 661 056 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 2 239 nouveaux morts, l’Italie (653) et la Pologne (626).

12h54. Pfizer/BioNTech déposeront ce vendredi une demande d’autorisation pour leur vaccin. Le groupe pharmaceutique américain Pfizer et la société allemande BioNTech confirment qu’ils déposeront ce vendredi auprès de l’Agence américaine des médicaments (FDA) une demande d’autorisation de mise sur le marché pour leur vaccin contre le Covid-19, devenant les premiers fabricants à le faire aux Etats-Unis. L’annonce était attendue depuis plusieurs jours, après la publication des résultats de l’essai clinique mené depuis juillet sur 44 000 volontaires dans de multiples pays, et selon lesquels le vaccin serait efficace à 95 % pour prévenir le Covid-19 sans effets secondaires graves. La FDA n’a pas dit combien de temps il lui faudrait pour examiner les données, mais le gouvernement américain table sur un feu vert dans la première quinzaine de décembre.

12h46. L’Irlande du Nord et une partie de l’Ecosse durcissent les restrictions anti-Covid. Plus de 2 millions d’Écossais s’apprêtent à vivre dès ce vendredi soir sous le plus haut niveau de restrictions contre le nouveau coronavirus, alors que l’Irlande du Nord a décidé de son côté d’introduire un nouveau confinement de deux semaines. En Ecosse, à partir de 18 heures locales (19 heures à Paris) dans 11 zones dont la ville de Glasgow, les pubs et restaurants garderont portes closes jusqu’au 11 décembre, comme les commerces non essentiels et les coiffeurs. En Irlande du Nord, le gouvernement local a décidé d’imposer deux semaines de confinement supplémentaires du 27 novembre au 11 décembre.

12h35. Castex : « Nous sommes sur la bonne voie » pour rouvrir prochainement les petits commerces. « La sécurité d’abord », martèle Jean Castex, en déplacement à Crozon (Finistère). « Je garde une posture de fermeté », ajoute le Premier ministre, avant de reconnaître que « nous sommes sur la bonne voie » pour rouvrir les petits commerces « autour du 1er décembre ». « Si on continue nos efforts, effectivement, ça permettra de vous rouvrir […] nous l’espérons, autour du 1er décembre, c’est-à-dire le plus vite possible », précise-t-il lors d’une discussion avec une commerçante. « On ne peut pas avoir les pleins effets du confinement avant un certain délai. Ce délai viendra la semaine prochaine, et à ce moment le président de la République tracera les perspectives », ajoute-t-il.

12h29. Impasse budgétaire : des « solutions possibles » selon le Premier ministre hongrois. Le Premier ministre souverainiste hongrois, qui refuse de lier respect de l’Etat de droit et versement de fonds communautaires, s’est montré persuadé vendredi que les difficiles négociations européennes sur le budget allaient aboutir à un accord, malgré son veto. « Il existe de nombreuses solutions possibles, c’est juste une question de volonté politique », déclare Viktor Orban à la radio publique hongroise, au lendemain d’un sommet européen au cours duquel les chefs d’État et de gouvernement n’ont pas évoqué de piste concrète pour sortir de l’impasse.

Midi. Cliniques privées réquisitionnées en Grèce. Le ministère grec de la Santé va procéder à la réquisition de deux cliniques privées à Thessalonique (nord), deuxième ville du pays, où une personne sur trois est contaminée par le coronavirus. À la suite du refus des cliniques de répondre à la demande du gouvernement de mettre à la disposition des services de santé des lits supplémentaires, « le ministère va procéder à la réquisition dès aujourd’hui », annonce-t-il. Selon une source ministérielle, la demande du gouvernement concernait 200 lits supplémentaires.

11h50. Information judiciaire à Clamart. Une information judiciaire a été ouverte contre X après le décès d’une pensionnaire atteinte du Covid-19 dans un Ehpad de Clamart (Hauts-de-Seine) appartenant au groupe Korian. Elle concerne la maison de retraite Bel-Air. Deux plaignantes ont dit avoir constaté « une détérioration des conditions de prise en charge des soins » au sein de l’établissement à compter de janvier 2020. Les familles ont alerté à de nombreuses reprises sur « l’absence d’utilisation de matériels de protection, tels que des gants et des masques, et le défaut de respect des gestes barrière ». Plus de détails dans notre article.

11h30. Des tests antigéniques dans des lycées d’Ile-de-France dès lundi. Des opérations pilotes de dépistage du Covid-19 avec des tests antigéniques vont être menées dès lundi dans une trentaine de lycées d’Ile-de-France pour les personnels et les élèves volontaires. « Ces opérations pilotes se dérouleront sur plusieurs semaines », annoncent dans un communiqué l’Agence régionale de santé (ARS), la Région académique Ile-de-France et l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP).

Les établissements d’enseignement scolaire « font partie des lieux prioritaires de déploiement des tests, afin de garantir l’effectivité du droit à l’instruction tout en offrant le plus haut niveau de protection aux élèves, aux professeurs et à l’ensemble des personnels », poursuit le communiqué.

11h20. Préserver l’aide au développement. Près de 200 associations appellent le gouvernement britannique à préserver l’aide au développement du Royaume-Uni, qui pourrait pâtir de la crise économique liée à la pandémie et d’une hausse des dépenses militaires. « Au moment où 115 millions de personnes devraient tomber dans l’extrême pauvreté, il est temps d’avoir une réponse internationale et collaborative au sujet du Covid-19 », insistent dans une lettre ouverte les dirigeants de 187 associations, dont Greenpeace UK et Save the Children.

11h10. Castex à l’hôpital de Brest. Le Premier ministre, Jean Castex, est en visite au CHRU de Brest (Finistère). Il a rencontré le personnel du service des maladies infectieuses, puis celui des réanimations, où le chef de service lui a notamment présenté un ventilateur inventé lors de cette crise sanitaire. Le chef du gouvernement les a assurés de « son soutien complet, de sa reconnaissance, de son admiration personnelle » et a salué les « trésors d’imagination pour s’organiser ». « C’est la grande force de l’hôpital en France. » Des propos que le Premier ministre a publiés sur son compte Twitter.

10h55. La moitié des maires déçus de ne pas avoir été assez associés à la gestion de la crise. Un maire sur deux estime avoir été « mal associé » à la mise en œuvre de l’état d’urgence sanitaire au printemps et déplore le manque de « directives claires », indique une étude du Cevipof et de l’Association des maires de France (AMF). Selon ce sondage mené auprès de 4714 maires, 48 % affirment avoir été « mal associés » à la gestion de la pandémie de Covid-19, contre 39 % qui pensent le contraire, les 12 % restants n’étant pas en fonction lors du premier confinement.

L’écart est très marqué auprès des maires de villes intermédiaires, soit entre 1000 et 9000 habitants, dont seulement un quart (26 %) s’est senti « pleinement associé avec les services de l’État » contre 46 % pour les très petites communes ou les grandes villes.

10h45. L’Allemagne se prépare aussi. L’Allemagne anticipe une future campagne de vaccination de masse. 100 millions de seringues ont déjà été stockées, des congélateurs de l’armée à très basse température sont prêts et les piqûres seront faites en grande partie sur des grands sites d’exposition. Plus de détails dans cet article.

10h40. La France se prépare pour un vaccin. Autorisation, transport, mise des médecins généralistes dans la boucle de l’acte de vaccination… Dans cet article, le Parisien fait le point sur la manière dont la France se prépare à l’arrivée d’un vaccin contre le Covid-19.

10h30. Quelques chiffres encourageants. Pour la semaine du 9 au 15 novembre, Santé publique France observe une baisse simultanée du nombre de nouveaux cas de contamination confirmés (-40 %), des hospitalisations (-13 %) et des admissions en réanimation (-9 %). Le nombre de morts, lui, « semble se stabiliser pour la première fois après plusieurs semaines d’augmentation » : il s’est élevé à 3 756 pour la semaine du 9 au 15 novembre, contre 3 817 la précédente. C’est également « la première fois » depuis le début de la seconde vague que les hospitalisations et les admissions en réanimation diminuent d’une semaine à l’autre : 17 390 contre 19 940 la semaine précédente pour les premières, et 2 761 contre 3 037 pour les deuxièmes.

10h20. Les effets positifs du couvre-feu. Selon Santé publique France, « les résultats actuels permettent de constater une diminution franche de tous les indicateurs, plus marquée dans les premières métropoles mises sous couvre-feu ». L’agence sanitaire estime que ces mesures ont eu « un effet direct ». C’est ce que semble prouver « la temporalité entre la mise en application du premier couvre-feu et l’inversion de la tendance une dizaine de jours plus tard ».

10h10. Amazon France déplore l’hostilité à son égard. Le patron d’Amazon France Frédéric Duval, confirme sur Franceinfo le report du Black Friday. « Il y a des promotions tous les jours sur le site, mais les super promos du Black Friday, ce sera le 4 décembre. Nous sommes à l’écoute de ce qui se passe dans la société ».

Par ailleurs, le directeur général France « n’explique pas » l’hostilité vis-à-vis du site, confronté à des appels au boycott, mettant en avant une « complémentarité avec le commerce physique ». « Nous sommes un support à l’économie française. Nous encourageons l’ensemble des commerces français à venir en ligne, nous avons offert les frais d’inscription pendant trois mois, des accompagnements personnalisés… »

9h55. Incertitude sur les déplacements. « L’évolution de la situation sanitaire dira […] quels sont les déplacements possibles ». Interrogé sur Europe 1, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, abonde dans le sens du porte-parole du gouvernement qui demande d’attendre la semaine prochaine et la prise de parole du président Macron pour s’organiser pour les fêtes de fin d’année.

« On voit bien qu’aujourd’hui c’est plutôt positif mais encore fragile. Vous pouvez réserver votre billet pour Marseille. Ce que moi, comme ministre des Transports, je ne peux pas vous garantir, c’est que les déplacements seront possibles pour des motifs de loisirs », explique-t-il.

9h40. La France a probablement franchi le pic de la seconde vague. Le pic de la seconde vague a sans doute été franchi en France, annonce l’agence sanitaire Santé publique France. « Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi », dit-elle. Elle demande de maintenir « les mesures de prévention ».

9h25. Des milliards de manque à gagner dans le commerce. Le manque à gagner des commerces non-essentiels pourrait atteindre 10,8 milliards d’euros pour la période novembre-décembre, estime vendredi l’assureur-crédit Euler Hermes. Si cette mesure contraignante devait s’appliquer uniquement au cours du mois de novembre, le manque à gagner tomberait à 4,4 milliards d’euros.

9h10. Un peu de patience pour Noël. « Pour Noël, notre souhait, c’est de donner de la visibilité », réitère le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal sur Franceinfo. « Le président de la République va donner des perspectives la semaine prochaine. Les Français ont envie d’être fixés le plus rapidement possible et je les comprends ». Mais pour réserver des billets de train ou prévoir des déplacements, « il vaut mieux attendre la semaine prochaine ».

9 heures. Les chiffres des contaminations dans l’Education nationale. Le ministère de l’Education nationale communique ses chiffres officiels concernant le nombre de cas de Covid-19 dans les établissements scolaires.

20 établissements (écoles, collèges ou lycées) sont fermés sur un total de 61 500. Le nombre de classes fermées est, lui, de 222 sur 528 000.

13 870 élèves sur 12,4 millions sont positifs au Covid-19. Les personnels sont 2011 à être concernés sur 1 162 850. Ces données sont en hausse pour les élèves, en baisse pour les personnels, selon les données officielles.

8h50. Mort du chef de l’Église orthodoxe serbe. Le patriarche Irinej, chef de l’Église orthodoxe serbe (SPC), est décédé vendredi des suites du Covid-19. Sa mort intervient trois semaines après avoir célébré les funérailles du chef de cette Eglise au Monténégro, victime également du nouveau coronavirus.

8h40. La fermeture des frontières prolongée entre Mexique, Etats-Unis et Canada. La fermeture des frontières entre les Etats-Unis et leurs deux voisins canadien et mexicain, en vigueur depuis mars, va être prolongée jusqu’au 21 décembre, annonce le ministre américain de la Sécurité intérieure.

8h30. L’OMS opposée à l’utilisation du remdesivir. L’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas administrer de remdesivir aux malades du Covid-19 hospitalisés. Ce médicament antiviral n’évite ni les morts ni les formes graves de la maladie, considère-t-elle. Son panel d’experts souligne « la possibilité d’importants effets secondaires » de même que « le coût relativement important et les implications logistiques », puisque le médicament « doit être administré par intraveineuse ».

En France, la Haute autorité de Santé (HAS) juge que l’intérêt du remdesivir, son « service médical rendu », est « faible ». Par ailleurs, l’Agence européenne du médicament (EMA) a indiqué le 2 octobre qu’elle étudie des signalements selon lesquels des « problèmes rénaux aigus » pourraient être liés à la prise de remdesivir. Plus de détails dans cet article.

8h15. Des vaccins élaborés avec sérieux. L’immunologue Anthony Fauci, figure scientifique très respectée aux Etats-Unis, a assuré jeudi que les vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna contre le Covid-19, bien que développés en un temps record, sont sûrs. « La rapidité du processus n’a en rien compromis la sécurité, pas plus que l’intégrité scientifique », estime-t-il. « Les avancées scientifiques extraordinaires pour ce type de vaccins nous ont permis de faire en l’espace de quelques mois ce qui prenait auparavant des années ».

8 heures. Les chiffres catastrophiques du transport aérien. L’Association internationale du transport aérien (Iata) tiendra mardi par visioconférence sa 76e Assemblée générale. Le secteur subit une crise historique sans perspective d’amélioration nette à court terme.

Pour tout 2020, l’Iata évalue la baisse du trafic à 66 %. Le niveau de 2019 ne sera retrouvé au mieux qu’en 2024. En 2020, le chiffre d’affaires du secteur devrait avoir diminué de moitié. Près de 60 % des compagnies devraient réduire leurs effectifs alors que des dizaines de milliers d’emplois ont déjà été supprimés.

7h45. Deux vaccins chinois administrés à un million de personnes. Près d’un million de personnes ont déjà bénéficié d’inoculations « d’urgence » de deux vaccins expérimentaux anti-Covid de la firme chinoise Sinopharm. La compagnie pharmaceutique ne fournit pas de données cliniques montrant leur efficacité. Elle explique juste « ne pas avoir eu de retours faisant état de réactions indésirables graves ». Les travailleurs particulièrement exposés comme les soignants sont concernés par les injections. D’après Sinopharm, aucune des personnes vaccinées n’est tombée malade.

7h30. Contamination entre les Etats-Unis et la Lituanie. Un haut fonctionnaire de la défense américaine a été testé positif jeudi après avoir rencontré, la semaine dernière, à Washington, la capitale américaine, le ministre lituanien de la Défense. Celui-ci a aussi été testé positif. Lors de sa visite, Raimundas Karoblis a rencontré le ministre de la Défense par intérim, Chris Miller, et les secrétaires de l’armée de terre, de la marine et de l’armée de l’air. Ils sont négatifs pour l’instant.

7h15. Le Mexique franchit la barre des 100 000 morts. Au Mexique, plus de 100 000 personnes sont désormais mortes en raison du nouveau coronavirus. Près de 1 020 000 cas y ont été comptabilisés. Rapporté à la population, le nombre de décès est 1,12 fois plus important au Mexique qu’en France.

Le Mexique est le 4e pays à franchir la barre des 100 000 morts, derrière les Etats-Unis, le Brésil et l’Inde. Il est le onzième pays au monde en nombre de décès pour 100 000 habitants (77), selon les statistiques de l’AFP.

7 heures. « Contrat moral » au Québec. Le Premier ministre du Québec a proposé jeudi un « contrat moral » aux Québécois pour lutter contre la propagation du coronavirus. Ils pourront se rassembler en famille pendant quatre jours à Noël ; en échange, ils limiteront les contacts une semaine avant et après les fêtes. Du 24 au 27 décembre, les rassemblements jusqu’à dix personnes seront ainsi permis.

Par ailleurs, dans les zones en alerte rouge, à cause de la propagation de la maladie, bars, restaurants, cinémas, musées et bibliothèques notamment resteront fermés jusqu’au 11 janvier.

6h50. Ils se méfient du prochain vaccin. D’après une étude de la Fondation Jean-Jaurès, réticence au vaccin contre le coronavirus ne rime pas (forcément) avec complotisme. Beaucoup de Français doutent de l’efficacité du vaccin, craignent le manque de recul ainsi que ses effets secondaires. C’est le cas de 35 % des hommes et de 50 % des femmes. Les femmes sont plus sensibles aux effets indésirables des médicaments que les hommes. Les jeunes sont également moins enclins à franchir le cap de la future injection que leurs aînés. Lire plus de détails ici.

6h45. C’est un taxi abandonné… Près de Londres, fleurissent les champs de taxis parqués à cause de la pandémie Avec la pandémie, trouver une course est devenu très compliqué pour les « cabs », mythiques taxis noirs londoniens. Dans un centre-ville vidé de ses habitants par un second confinement, les chauffeurs ont pour la plupart fait le choix de rendre leur taxi de location. Débordées par l’afflux de retours, les sociétés loueuses se retrouvent obligées de les stocker dans des champs proches de Londres.

6h25. Pas de reconfinement national aux Etats-Unis. C’est ce qu’assure Joe Biden, président élu américain. Les restrictions dans les Etats se multiplient, mais le démocrate explique qu’il ne prendra pas cette mesure générale, malgré la recrudescence de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis ces dernières semaines. L’épidémie est en phase « exponentielle », selon les autorités sanitaires. Plus de 200 000 nouveaux cas en 24 heures ont été enregistrés jeudi, ainsi que plus de 2 000 morts, une barre qui n’avait plus été franchie depuis des mois.

Les Américains ont été invités à s’abstenir de voyager pour Thanksgiving, le 26 novembre, plus grande fête familiale des Etats-Unis, à l’occasion de laquelle des records de fréquentation sont traditionnellement battus dans les aéroports et sur les routes.

6h20. Restrictions américaines. Les musées publics et le zoo de la capitale Washington vont refermer leurs portes à partir de lundi face à l’augmentation des cas de Covid-19 aux Etats-Unis, a annoncé jeudi l’institution qui gère ces établissements. À New York, le maire Bill de Blasio a ordonné la fermeture des écoles au moins jusqu’à la première semaine de décembre. Dans le reste de l’Etat, un couvre-feu a été imposé aux bars et restaurants. Le gouverneur de la Californie a annoncé jeudi qu’une grande partie de l’Etat serait placée sous couvre-feu à partir de samedi et jusqu’au 21 décembre pour faire face à « une hausse rapide et sans précédent des cas de Covid-19 ».

6h15. Plus de 9 millions de cas en Inde. C’est le deuxième total national le plus élevé au monde après celui des Etats-Unis. Le coronavirus a infecté plus de 9 004 000 personnes, annoncent les autorités sanitaires indiennes, et fait 132 162 morts. De nombreux experts pensent cependant que le chiffre réel est beaucoup plus élevé, et ce en raison d’un nombre relativement faible de tests. L’Inde a vu son nombre de nouvelles contaminations baisser ces dernières semaines, mais elle enregistre toujours 45 000 nouveaux cas par jour en moyenne.

6h10. Bonjour, nous sommes partis pour une nouvelle journée d’actualité liée au coronavirus. Restez avec nous pour tout suivre en direct.



Source

Powered by moviekillers.com