#coronavirus #COVID19 Coronavirus : en Occitanie, les chiffres confirment que le pic de la deuxième vague est passé – France Bleu

#coronavirus #COVID19

Beaucoup de bonnes nouvelles pour le bilan régulier des autorités de santé de la région cette semaine. Les chiffres semblent confirmer que le pic de la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus est passé. La circulation du coronavirus commence à ralentir, après s’être accélérée drastiquement ces derniers mois. Et selon les professionnels de santé, les mesures sanitaires n’y sont pas pour rien.

Le couvre-feu et le confinement produisent leurs effets

Les effets du couvre-feu dans les grandes métropoles, puis du confinement partout sur le territoire se font sentir. Dans la région, la situation s’améliore un peu partout, avec une baisse du nombre d’entrées à l’hôpital de 30% en une semaine. Au CHU de Toulouse, ce vendredi, 166 patients covid étaient hospitalisés, contre 220 la semaine dernière, au plus fort de la deuxième vague de l’épidémie.

En réanimation, les soignants soufflent à la faveur d’un plateau du nombre d’entrées atteint cette semaine : au CHU de Toulouse par exemple, le nombre de patients graves atteints du coronavirus n’augmente plus, et se stabilise autour de 40. 

Le taux de positivité, s’il reste élevé, a lui aussi baissé dans la région : il est autour de 13%. A Toulouse, il était de 16% avant le confinement. Il est aujourd’hui à 10%.

Une baisse lente

Autant de signaux qui donnent bon espoir de voir la situation revenir bientôt à la normale. Mais les autorités sanitaires appellent à rester vigilants. Si le sommet de la vague est passé, la pente vers le retour à la normale descend très doucement, beaucoup plus lentement que pour le premier confinement. 

Oui les chiffres baissent, mais trop lentement pour crier victoire. Cette douce pente descendante s’explique, selon les professionnels de santé, par un confinement bien moins drastique qu’au printemps, avec des écoles encore ouvertes et des entreprises qui continuent de tourner. Un confinement qu’il va falloir encore garder en place si l’on veut voir les chiffres encore baisser. 

Néanmoins, les bonnes nouvelles sont là, et pour poursuivre les efforts, l’Agence Régionale de Santé en Occitanie a déployé pour les jours à venir une vaste campagne de dépistages par tests antigéniques. 800 000 de ces tests rapides, par voie nasale, avec un résultat connu en quelques minutes, sont non seulement arrivés en pharmacie, mais ils sont aussi mis à disposition dans les hôpitaux et les Ehpad, et également auprès de l’Education Nationale.



Source

Powered by moviekillers.com