#coronavirus #COVID19 Epidémie | Coronavirus : la deuxième vague déferle sur toute l’Europe – Vosges Matin

#coronavirus #COVID19

Le décompte sera sans doute au menu du sommet européen sur la pandémie réuni jeudi en visioconférence : l’Europe est la deuxième région, après l’Amérique latine, à franchir le cap des 250 000 victimes du virus, selon l’agence Reuters. Le continent européen déplore ainsi 19 % des décès recensés dans le monde entier. Selon l’AFP, le décompte est déjà de 260 000 morts.

Le Royaume-Uni déplore le plus grand nombre de morts en chiffre absolu (près de 45 000). Mais rapporté à la population, c’est l’Espagne qui enregistre le taux de mortalité le plus élevé (74 pour 100 000), selon l’université John Hopkins. Rappelons que ces chiffres sont en France de 34 500 morts, pour un taux mortalité de 53 pour 100 000.

L’Espagne se déchire

Le gouvernement espagnol doit décider ce dimanche un état d’alerte sur l’ensemble du pays. La demande est montée de plusieurs gouvernements de région d’orientations politiques différentes, mais aucune du Parti Populaire (PP, droite) : la tension est plus forte que jamais, et se cristallise sur Madrid, justement dirigée par le PP. « La situation est grave », a alerté le Premier ministre Pedro Sanchez : « Des mois très durs arrivent. »

La tension est moins spectaculaire mais réelle en Allemagne entre pouvoir central et Länder, alors que le pays vient de passer le cap des 10 000 décès. « Il faut réduire les contacts », a intimé la chancelière Angela Merkel, qui selon le quotidien Bild « veut imposer une discipline-Corona ».



Photo Stéfanie LOOS/AFP

Des heurts à Naples

En Italie, à Naples, des heurts ont éclaté entre la police et des centaines de jeunes protestant contre le couvre-feu décrété vendredi soir dans la région. Des couvre-feux sont également en vigueur dans les régions de Rome et de Milan.

En Belgique, où les bars-restaurants sont fermés, les autorités de Bruxelles ont avancé à 22 heures le couvre-feu imposé dans le pays, et ordonné la fermeture des magasins à 20 heures ainsi que l’interdiction des activités culturelles et sportives à partir de lundi. « Nous sommes vraiment très près d’un tsunami », constate le ministre belge de la Santé, tandis que les nationalistes flamands critiquent un couvre-feu imputé aux Wallons, davantage touchés par le virus.



Photo Carlo HERMANN/AFP

Pologne : le président Duda testé positif

L’Est de l’Union, longtemps épargné, est désormais frappé de plein fouet. La Pologne est passée samedi en totalité en « zone rouge », selon les critères européens, le jour même où son président Andrzej Duda était testé positif. Les cérémonies de mariage sont interdites, les personnes de plus de 70 ans invitées à rester chez elles. À Bucarest, en Roumanie, théâtres et cinémas sont fermés. La Slovaquie impose depuis samedi un couvre-feu nocturne. En République tchèque voisine, où le taux de contaminations et de décès est le pire d’Europe sur les deux dernières semaines, un confinement partiel est déjà instauré.



Source

Powered by moviekillers.com