EN DIRECT DIRECT – Coronavirus : la France a passé la barre du million de cas depuis le début de l'épidémie – CNEWS

Coronavirus en direct #coronavirus

Comme le craignaient les autorités sanitaires, la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus a bel et bien frappé en France, obligeant le gouvernement à durcir le ton, en imposant notamment un couvre-feu dans 53 départements métropolitains et à la Polynésie française.

22h41

Le candidat démocrate Joe Biden a promis vendredi que le vaccin contre le coronavirus serait « gratuit pour tout le monde » dans le cadre de son plan national de lutte contre la pandémie, s’il était élu à la présidence des Etats-Unis.

« Une fois que nous aurons un vaccin sûr et efficace, il devra être gratuit pour tout le monde, que vous soyez assuré ou pas », a-t-il affirmé, en présentant à Wilmington (Delaware) son projet pour « prendre de l’avance sur le virus », à 11 jours de l’élection présidentielle.

21h16

La France a passé vendredi la barre du million de cas de Covid-19 depuis le début de l’épidémie, et la situation continue de se dégrader avec plus de 40.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon Santé publique France.

Au total 42.032 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés vendredi, 410 de plus que la veille, un nouveau record depuis la généralisation des tests à grande échelle, pour atteindre au total 1.041.075, selon les chiffres publiés par l’agence.

Le bilan des morts s’est également alourdi, avec 298 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, pour un bilan global d’au moins 34.508 morts depuis le début de l’épidémie.

Le taux de positivité des tests ne cesse de grimper, à 15,1% contre 14,3% la veille, et seulement 4,5% début septembre. 2.091 nouveaux malades ont été hospitalisés (pour un total de 15.008), et 299 nouveaux cas graves (+37) admis en réanimation, portant à 2.441 le nombres de malades gravement atteints en réa, 122 de plus en 24 heures. Sur les sept derniers jours, ce sont 1.714 malades du Covid-19 qui ont été admis en réanimation, indique l’agence sanitaire.

20h07

La France a passé vendredi la barre du million de cas de Covid-19 depuis le début de l’épidémie, et la situation continue de se dégrader avec plus de 40.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, selon Santé publique France.

Au total 42.032 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés vendredi, 410 de plus que la veille, un nouveau record depuis la généralisation des tests à grande échelle, pour atteindre au total 1.041.075, selon les chiffres publiés par l’agence.

19h58

Le Danemark va étendre dès lundi le port du masque puis renforcer ses mesures de restriction de rassemblements pour tenter d’endiguer la forte hausse des infections au nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le gouvernement.

« Nous sommes fatigués de cette maladie » mais « nous risquons de perdre le contrôle », a prévenu en conférence de presse la Première ministre Mette Frederiksen.

19h04

Le bilan de l’épidémie de Covid-19 pourrait encore doubler aux Etats-Unis d’ici fin février, pour dépasser les 500.000 morts, mais le port du masque pourrait éviter 130.000 de ces décès, concluent des projections publiées vendredi.

Selon le scénario jugé le plus plausible par ces chercheurs, où les gouvernements locaux restreindraient à nouveau les interactions sociales et la vie économique au-dessus d’un certain seuil de mortalité, les Etats-Unis déploreraient malgré tout 511.000 morts du Covid-19 fin février.

18h06

L’hémisphère nord se trouve à un « moment critique » de la pandémie de Covid-19, a averti le patron de l’OMS vendredi, jugeant qu’un trop grand nombre de pays enregistrent une progression exponentielle des cas.

« Un trop grand nombre de pays connaissent une augmentation exponentielle des cas de Covid-19 et cela conduit maintenant à ce que les hôpitaux et les unités de soins intensifs soient proches ou aient dépassé leurs limites de capacité et nous ne sommes qu’en octobre », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus en conférence de presse.

16h59

Brigitte Macron, qui était cas contact au Covid-19 et s’était mise en isolement depuis sept jours, a été testée négative au coronavirus, a indiqué son cabinet à l’AFP.

« Mme Macron a effectué le 22 octobre un test virologique (RT-PCR), soit sept jours après son dernier contact avec la personne déclarée positive au Covid-19 et le résultat est qu’elle n’est pas positive », précise son entourage.

L’épouse du président de la République avait appris lundi 19 octobre qu’elle était un cas contact, une personne qu’elle avait rencontrée le jeudi précédent ayant été déclarée positive à la maladie.

16h33

Après avoir été critiqués pour leurs délais trop longs, les tests de dépistage virologiques du Covid-19 sont désormais rendus dans les 24 heures une fois sur deux, et en moins de 48 heures neuf fois dix, selon une étude de la Drees publiée vendredi.

« Les tests validés entre le 12 et le 18 octobre ont été prélevés moins de 24 heures auparavant dans 52,4% des cas et moins de 48 heures auparavant dans 89% des cas », indique le service statistique du ministère de la Santé. Et 96,7% sont rendus au bout de trois jours, ce qui signifie que seuls 3,3% des résultats ne sont toujours pas connus au-delà de ce délai.

15h56

Le Conseil d’Etat a validé vendredi l’instauration du couvre-feu instauré la semaine dernière dans seize départements pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, estimant que cette mesure ne portait pas « une atteinte manifestement illégale aux libertés fondamentales ».

Une association et plusieurs requérants individuels avaient saisi en référé (procédure d’urgence) la plus haute juridiction administrative, afin qu’elle suspende ou limite la portée du décret prescrivant aux préfets de ces 16 départements, dont Paris, d’instaurer un couvre-feu entre 21h et 06h.

15h01

Pas question d’autoriser largement l’hydroxychloroquine en France contre le Covid-19: l’Agence du médicament (ANSM) a refusé au Pr Didier Raoult une utilisation plus étendue de cette molécule, qui n’a toujours pas fait la preuve de son efficacité.

«Nous ne pouvons pas répondre favorablement à la demande de RTU (recommandation temporaire d’utilisation, NDLR) de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de la maladie Covid-19», indique l’ANSM dans un point d’information mis en ligne sur son site internet vendredi.

«A ce jour, les données disponibles, très hétérogènes et inégales, ne permettent pas de présager d’un bénéfice de l’hydroxychloroquine, seule ou en association, pour le traitement ou la prévention de la maladie Covid-19», tranche-t-elle.

L’hydroxychloroquine est commercialisée en France par le laboratoire Sanofi sous le nom de Plaquenil, mais pour d’autres maladies comme des rhumatismes ou certains lupus.

13H43

L’évolution de l’épidémie de Covid-19 suscite désormais une «grave inquiétude» dans 23 pays de l’Union européenne, ainsi qu’au Royaume-Uni, a annoncé vendredi l’agence sanitaire européenne chargée des maladies, appelant à «l’action immédiate».

Tous les pays de l’Union européenne à l’exception de la Finlande, Chypre, l’Estonie et la Grèce entrent désormais dans cette catégorie, contre sept il y a un mois, selon la dernière évaluation des risques du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

La nouvelle progression de l’épidémie au sein des pays européens «pose un problème majeur de santé publique, avec la plupart des pays ayant une situation épidémiologique très inquiétante», a commenté la patronne du centre basé à Stockholm, Andrea Ammon, dans un communiqué de l’ECDC.

12h54

Le Premier ministre polonais a annoncé vendredi que tout le pays allait passer en « zone rouge », avec des fermetures partielles des écoles primaires et des restaurants, face à une hausse record des contaminations au Covid-19. Ces 24 dernières heures, le pays de 38 millions d’habitants a recensé 13.632 nouveaux cas, un record.

12h15

Le Premier ministre Jean Castex doit être auditionné le 3 novembre à 17H00 par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale consacrée à la gestion de la crise du Covid-19. 

12h13

Les autorités régionales de Madrid ont annoncé vendredi l’interdiction à partir de samedi des réunions entre minuit et 06H00 du matin, alors que plusieurs régions espagnoles souhaitent imposer le couvre-feu pour freiner la pandémie de Covid-19.

12h00

Des patients souffrant du Covid-19 ont été transférés des hôpitaux de Roubaix et Tourcoing, deux villes confrontées à une envolée du nombre de cas, vers d’autres établissements de la région, a indiqué vendredi le CHU de Lille.

Huit patients ont été transférés dans la nuit de jeudi à vendredi vers le CHU de Lille et des établissements de Boulogne-sur-Mer, Montreuil-sur-Mer et Amiens, a détaillé lors d’une visioconférence de presse le Dr Julien Poissy, du pôle réanimation du CHU de Lille. Si ces transferts concernent des patients qui n’étaient pas hospitalisés en réanimation, l’un d’entre eux a été placé en réanimation après son arrivée au CHU de Lille.

10h48

Le président Emmanuel Macron se rendra ce vendredi après-midi au centre hospitalier René-Dubos de Pontoise (Val-d’Oise) pour «échanger avec les équipes». Le chef de l’Etat doit notamment rencontrer des «représentants du milieu hospitalier». 

09h03

Le directeur général de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, a estimé « possible » que la « deuxième vague » du Covid-19 en France « soit pire que la première », soulignant que la situation était « redoutable pour chacun d’entre nous ».

« Il y a eu la perception depuis quelques mois que soit la 2e vague n’existait pas, soit que c’était une vaguelette. La situation est l’inverse: il est possible que la deuxième vague soit pire que la première », a estimé sur RTL le patron du plus grand centre hospitalier et universitaire en Europe. « Pour l’instant, nous ne sommes que dans un mouvement ascendant dans de nombreuses régions », ce « qui qui rend effectivement les choses redoutables », a-t-il ajouté.

08h48

Les problèmes rencontrés sur la nouvelle version de l’application de traçage du Covid-19, rebaptisée « TousAntiCovid », ont été résolus durant la nuit, a assuré le secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique Cédric O.

« Il y a eu un trop grand afflux de personnes en même temps sur l’application », au moment de la conférence de presse du Premier ministre jeudi, et en conséquence « les systèmes ont eu du mal à tenir’, a-t-il expliqué lors d’une interview sur France2. Il est désormais à nouveau possible « d’activer sans problème » l’application, a-t-il ajouté, afin d’être informé en cas de contact avec une personne positive au coronavirus, d’avoir des informations sur la circulation du virus autour de soi ou de connaître les lieux de dépistage.

08h25

Le Groupe ADP a perdu plus de la moitié de son chiffre d’affaires sur les neuf premiers mois de l’année sous l’impact de la crise liée au coronavirus et a revu à la baisse ses hypothèses de trafic pour Paris avec une chute qui pourrait aller jusqu’à 70% en 2020, a-t-il annoncé.

L’hypothèse de trafic à Paris Aéroport pour 2020 « est revue à la baisse d’environ -63% à une fourchette comprise entre -65 % et -70% », a indiqué le groupe dans un communiqué, confirmant que le trafic dans les aéroports parisiens pourrait ne revenir au niveau de 2019 qu' »à la fin de la période comprise entre 2024 et 2027″.

03h22

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden a vivement critiqué jeudi Donald Trump sur sa gestion de la crise du coronavirus, qui le disqualifie selon lui pour rester au pouvoir, en ouverture de leur dernier débat télévisé à Nashville, à 12 jours du scrutin.

« Quelqu’un qui est responsable d’autant de morts ne devrait pas pouvoir rester président des Etats-Unis d’Amérique », a déclaré M. Biden, accusant le président américain de ne « toujours pas avoir de plan » pour gérer l’épidémie de Covid-19. Celle-ci a causé plus de 222.000 morts aux Etats-Unis, de loin le pays le plus touché du monde.

01h01

Transfuser à des malades du Covid-19 du plasma prélevé sur des personnes ayant été contaminées mais désormais rétablies ne réduit pas leur chance d’être gravement malades ou de mourir, selon une étude publiée vendredi. Alors que la palette des traitements contre le nouveau coronavirus est toujours très limitée et que les recherches pour un vaccin se poursuivent, il s’agit des premiers résultats d’essais cliniques destinés à évaluer les bénéfices d’une transfusion de ce plasma (partie liquide du sang qui concentre les anticorps après une maladie), méthode déjà autorisée dans certains pays comme l’Inde ou les Etats-Unis.

En tant que traitement des malades du Covid souffrant de formes modérées, « le plasma de convalescent a montré une efficacité limitée », conclut l’étude réalisée en Inde et publiée dans la revue médicale BMJ, qui appelle toutefois à conduire de nouvelles études se concentrant sur du plasma contenant de hauts niveaux d’anticorps neutralisants.

00h01

La société d’analyse de données Palantir travaille avec le gouvernement américain pour l’aider à suivre la production et la distribution dans le pays des futurs vaccins contre le Covid-19, suscitant des inquiétudes sur la gestion de données médicales.



Source

Powered by moviekillers.com