#coronavirus #COVID19 Coronavirus – 20.468 nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués et 163 personnes sont mortes du Covi… – Le Blog Coronavirus-fr.com

#coronavirus #COVID19

20h24: 20.468 nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués et 163 personnes sont mortes du Covid-19 à l’hôpital ces dernières 24 heures en France, selon le dernier bilan communiqué ce mardi soir par Santé Publique France. Le taux de positivité des tests s’établit désormais à 13,6% et 148 nouveaux foyers épidémiologiques ont été détectés en 24 heures, portant le nombre total de clusters en cours d’investigation sur le sol français à 1829 dont 389 en Ehpad.

15h26: Cet après-midi, La Voix du Nord annonce que le carnaval de Dunkerque 2021, qui devait se dérouler au début de l’année, est annulé. Une décision prise ce matin par les maires de la Communauté urbaine de Dunkerque (CUD). Ce choix a été fait en raison de la crise sanitaire qui touche la France depuis plusieurs mois. 

14h42: Des chercheurs britanniques comptent infecter des volontaires avec le nouveau coronavirus pour faire avancer la recherche pour trouver vaccins et traitements, ont-ils annoncé mardi, présentant leur étude comme une première mondiale.

La première étape du projet, mené par l’Imperial College de Londres, consiste à explorer la faisabilité d’exposer au SARS-CoV2 des volontaires de 18 à 30 ans en bonne santé et sans facteurs de risques.

Cette phase initiale vise à déterminer la quantité de virus qui entraîne des symptômes chez une personne, explique l’Imperial College sur son site internet. Il s’agira ensuite d’étudier « comment les vaccins fonctionnent dans le corps pour stopper ou empêcher le Covid-19, regarder les traitements potentiels et étudier la réponse immunitaire » de l’organisme.

« Notre priorité numéro un est la sécurité des volontaires », a souligné le Dr Chris Chiu, qui mène ces recherches au département des maladies infectieuses à l’Imperial College de Londres, soulignant que son équipe a mené de telles études sur des virus respiratoires depuis 10 ans.

Les volontaires seront infectés « par le nez », « voie naturelle » qu’emprunte le virus, a déclaré sur BBC Radio 4 Peter Openshaw, professeur de médecine expérimentale à l’Imperial College, qui co-dirige l’étude.

« Le grand avantage de ces études sur des volontaires est que nous pouvons regarder chaque volontaire avec beaucoup d’attention, non seulement pendant l’infection, mais aussi avant l’infection et nous pouvons surveiller ce qui se passe à chaque étape, y compris avant que les symptômes ne se développent », a-t-il ajouté.

Les volontaires devront rester pendant deux semaines et demi, « à la fois pour effectuer les prélèvements et surveiller leur état avec beaucoup de soin et assurer la sécurité du public », a-t-il ajouté.

Représentant une source énorme d’informations, ces recherches permettent de travailler sur un nombre de patients beaucoup plus faible que les essais cliniques pour des vaccins, qui impliquent jusqu’à des milliers de volontaires.

« De petites centaines ou quelques dizaines de volontaires » permettent d’avoir une « idée très nette pour savoir si un vaccin va fonctionner » et « comment il fonctionne », apportant de précieuses informations sur l’évolution de la recherche, a ajouté le professeur Openshaw.

Une fois déterminés les paramètres du modèle, phase qui devrait durer jusqu’au mois de mai, des comparaisons entre vaccins pourront alors être effectuées, a-t-il poursuivi.

« Assez optimiste », il estime que des vaccins seront disponibles en quantité limitée pour les personnes les plus à risque en début d’année prochaine.

10h45: Vingt-quatre élèves français et leurs trois enseignants accompagnateurs ont été placés dans la nuit de lundi à mardi en quarantaine dans un hôtel à Athènes après qu’une accompagnatrice a été détectée positive au coronavirus, a-t-on appris auprès de la police portuaire grecque. « Ils sont tous en très bon état de santé et asymptomatiques », a indiqué à l’AFP une source des services sanitaires grecs ayant requis l’anonymat.

Le groupe d’élèves est arrivé « lundi matin à l’aéroport d’Athènes » où ils ont subi des tests de dépistage avant de se diriger vers le Pirée, grand port près d’Athènes, et « d’embarquer dans un ferry à destination de l’île touristique de Santorin en mer Egée », a précisé à l’AFP une responsable du bureau de presse des gardes-côtes.

Mais lundi après-midi « les autorités aéroportuaires ont prévenu la police portuaire que le test de dépistage concernant une accompagnatrice des élèves s’est avéré positif » et le ferry a dû rebrousser chemin et rentrer au Pirée, lundi soir, selon cette responsable.

Le groupe va rester pour 14 jours dans un hôtel à Alimos, banlieue sud d’Athènes, selon le protocole des services sanitaires.

Le ferry a été désinfecté, selon la police portuaire.

09h53: Le point sur la situation ce matin

L’Irlande et le Pays de Galles vont devenir cette semaine les premiers territoires en Europe à reconfiner leurs populations dans l’espoir de «célébrer Noël correctement», et de nouveaux tours de vis entrent aussi en vigueur en Belgique, Slovénie et Italie.

Les restrictions se durcissent de jour en jour en Europe pour tenter de freiner la pandémie qui y a déjà fait 250.000 morts et a contaminé 40 millions de personnes dans le monde, dont plus de 2,5 millions ces sept derniers jours, le chiffre le plus élevé sur une semaine.

En Irlande, l’ensemble de la population sera reconfinée à partir de la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé tard lundi son Premier ministre Micheal Martin.

La mesure entrera en vigueur mercredi à minuit (23H00 GMT) pour six semaines, a-t-il précisé, tout en soulignant que les écoles resteraient ouvertes.

L’ensemble des commerces non-essentiels devront fermer, les bars et les restaurants ne pourront servir que de la nourriture à emporter.

«On demande à tout le monde dans le pays de rester chez soi», a lancé Micheal Martin, dont les compatriotes ne pourront sortir de chez eux pour faire de l’exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence.

«Si nous unissons nos efforts pendant les six prochaines semaines, nous aurons l’occasion de célébrer Noël correctement», a-t-il assuré.

Le Pays de Galles sera quant à lui soumis à compter de vendredi à un confinement de deux semaines, la mesure la plus dure instaurée au Royaume-Uni depuis la première vague de Covid-19 du printemps.

A partir de 18H00 (17H00 GMT), les plus de trois millions d’habitants de cette province britannique seront appelés à «rester à la maison», a expliqué le Premier ministre gallois Mark Drakeford, ajoutant que la durée de ce «pare-feu» est la plus courte qui puisse être introduite pour être efficace.

Les commerces non-essentiels devront fermer, conduisant à une situation comparable au confinement instauré au Royaume-Uni à partir du 23 mars au moment de la première vague.

Avec plus de 8.000 morts recensées en sept jours, l’Europe, où le seuil des 250.000 décès a été franchi dimanche, connaît son plus lourd bilan sur une semaine depuis la mi-mai, conduisant de nombreux pays à multiplier les mesures sanitaires.

En Belgique, cafés et restaurants sont désormais fermés pour quatre semaines et un couvre-feu est entré en vigueur lundi de minuit à 05H00 pour essayer d’endiguer la «montée en flèche» de l’épidémie.

«On ne se sent pas considérés et ça me fait mal au cœur», a lâché, la voix brisée par l’émotion, Angelo Bussi, un restaurateur bruxellois rencontré dimanche soir par l’AFP.

Lundi, ce pays de 11,5 millions d’habitants recensait 222.253 cas, un chiffre qui a plus que doublé sur un mois, et 10.413 morts, ce qui en fait l’un des plus endeuillés d’Europe en proportion de sa population.

En France, qui déplore 146 morts en 24 heures, les grandes métropoles, dont Paris, sont soumises à un couvre-feu de 21H00 à 06H00 depuis ce week-end. Le nombre des malades du Covid-19 en réanimation a dépassé lundi les 2.000 personnes, un seuil jamais atteint depuis mai.

Un couvre-feu entrera en vigueur aussi dès mardi en Slovénie : les deux millions d’habitants de ce pays membre de l’UE n’auront pas le droit de sortir entre 21H00 et 06H00.

Pays voisin, l’Autriche a renforcé lundi ses mesures : les rassemblements devront être restreints à six personnes à l’intérieur et à douze personnes à l’extérieur.

En Italie, de nouvelles restrictions sont également entrées en vigueur lundi pour les bars et les restaurants, l’interdiction des fêtes et des foires locales et des sports collectifs amateurs.

Les restaurants devront afficher leur capacité d’accueil maximale, fermer à minuit et n’accepter au maximum que six personnes par tablée. Les bars fermeront à 18H00 s’ils ne peuvent servir leurs clients à table.

En Espagne, la ville de Burgos (Nord) rejoindra dans la nuit de mardi à mercredi la liste de plus en plus longue des municipalités partiellement bouclées. La région de Navarre subira le même sort à partir de jeudi.

En Suisse, le pays d’Europe où la maladie a progressé le plus vite la semaine passée (+146%), le masque devient obligatoire dans les lieux publics fermés.

En République tchèque, qui a le plus fort taux de contamination et de décès pour 100.000 habitants en Europe, le gouvernement a demandé à l’armée de bâtir un hôpital de campagne à l’extérieur de Prague.

A Varsovie, le stade national, construit pour l’Euro-2012 de football, va se transformer en partie en hôpital provisoire.

08h32: La pandémie a fait au moins 1.114.499 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP lundi. Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 220.085 décès. Ils sont suivis par le Brésil (154.176 morts), l’Inde (114.610) et le Mexique (86.167).

Face à l’inquiétant rebond en Europe et aux Etats-Unis, le chef des urgences sanitaires à l’OMS, Michael Ryan, a conseillé lundi aux autorités de placer «les cas contacts en quarantaine».

«Je ne crois pas que cela ait été fait ou que ce soit fait de façon systématique», et c’est «l’une des raisons principales pour laquelle nous voyons des chiffres si élevés», a-t-il souligné.

Aux Etats-Unis, Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris au docteur Anthony Fauci, une figure respectée aux Etats-Unis et un membre de la cellule de crise de la Maison Blanche sur le coronavirus.

«Les gens disent : +Laissez-nous tranquilles+. Ils en ont marre. Marre d’entendre Fauci et tous ces idiots», a-t-il ajouté. «Ce type est un désastre».

07h15: L’ensemble de la population irlandaise sera reconfinée à partir de la nuit de mercredi à jeudi pour faire face à la pandémie de Covid-19, l’Irlande devenant ainsi le premier pays de l’UE à prendre une telle mesure, a annoncé lundi son Premier ministre. Le reconfinement entrera en vigueur mercredi à minuit (23H00 GMT) pour six semaines, a-t-il précisé dans une allocution télévisée, tout en soulignant que les écoles resteraient ouvertes.

Tous les commerces non-essentiels devront fermer, les bars et les restaurants ne pourront servir que de la nourriture à emporter, a précisé le chef du gouvernement. « On demande à tout le monde dans le pays de rester chez soi », a ajouté Micheal Martin.

Seules les personnes ayant un emploi essentiel auront « l’autorisation de se déplacer pour aller travailler », a-t-il encore dit. Les Irlandais ne pourront en outre sortir de chez eux pour faire de l’exercice que dans un rayon de cinq kilomètres autour de leur lieu de résidence, sous peine d’amendes.

05h28: Un couvre-feu est entré en application sur tout le territoire belge à 00h01 dans un effort de lutte contre la propagation du coronavirus, la mesure s’ajoute à train de dispositions annoncées vendredi et entrées en application lundi. Le couvre-feu d’un mois est instauré entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.

Depuis le début de l’épidémie en Belgique, 222.253 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.413 en sont décédées, selon les chiffres communiqués lundi par l’Institut de santé publique Sciensano.

Entre le 9 et le 15 encore octobre, le virus a fait plus de 30 morts (+14,3) en moyenne par jour. Parmi les autres mesures en vigueur pour faire face à la recrudescence de l’épidémie, le comité de concertation a décidé entre autres de fermer pour quatre semaines bars et restaurants, déjà lourdement touchés au printemps dernier.

Les contacts rapprochés sont désormais limités à une personne maximum. Les rassemblements privés sont quant à eux limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes. Les rassemblements sur la voie publique sont également limités à quatre personnes maximum. Ces mesures et les autres entrées en application et début de semaine et valables un mois seront toutefois évaluées dans deux semaines.



Source

Powered by moviekillers.com